OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Autoentrepreneur : tout ce que vous devez savoir sur la déclaration

Autoentrepreneur : tout ce que vous devez savoir sur la déclaration

Quelles sont les obligations d’un Auto-entrepreneur en France?

Le régime des indépendants a été créé en France en 2009 pour simplifier les démarches administratives des personnes souhaitant créer leur entreprise. Les auto-entrepreneurs sont des micro-entrepreneurs et développent une activité commerciale, artisanale ou libérale à titre principal ou secondaire. Sur le même sujet : Comment Conclure une vente. Ils bénéficient d’un régime simplifié en matière comptable, fiscale et de charges sociales.

Pour être indépendant, vous devez déclarer votre activité au centre des procédures des entreprises (CFE) de votre département. Vous devez ensuite déclarer vos revenus trimestriellement en ligne sur le site des indépendants. En cas de cessation d’activité, vous devez également déclarer la fin de votre activité à la CFE.

Il est important de savoir que les indépendants ne peuvent pas dépasser un certain chiffre d’affaires annuel. Si vous dépassez ce seuil, vous serez soumis au régime fiscal et social des entreprises traditionnelles. De plus, les indépendants ne peuvent développer qu’une activité artisanale ou commerciale.

A lire également

Auto-entrepreneur : quelles charges faut-il payer ?

L’auto-entrepreneur est la personne qui exerce une activité commerciale, artisanale ou libérale de manière indépendante. Pour déclarer leur activité, les indépendants doivent se rendre sur le site dédié et remplir un formulaire en ligne. Lire aussi : La comptabilité des entreprises individuelles en France. Vous devez ensuite choisir un régime fiscal et social, et déclarer votre activité à l’administration fiscale.

L’indépendant doit s’acquitter des taux sociaux et fiscaux, mais bénéficie de certaines aides et de procédures simplifiées.

Les charges sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires de l’entreprise. Ils comprennent la cotisation maladie-maternité, la cotisation accident du travail-maladie professionnelle, la cotisation vieillesse limitée et la cotisation patronale de retraite complémentaire.

Les taux d’imposition sont calculés en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise. Ils comprennent la taxe sur le chiffre d’affaires, la taxe sur les immeubles bâtis et la taxe sur les immeubles non bâtis.

Les indépendants doivent déclarer leur facturation trimestriellement en ligne, sur le site dédié. En cas de cessation d’activité, l’indépendant doit le notifier à l’Administration fiscale et sociale.

Les charges à payer pour un Auto-entrepreneur en 2022 sont les suivantes :

Les charges à payer par un Autoentrepreneur en 2022 sont les suivantes : Sur le même sujet : Comment Calculer le cout marginal.

– Auto-déclaration : vous devez déclarer votre activité à l’administration fiscale et payer une cotisation trimestrielle.

– La contribution foncière des entreprises (CFE) : elle est due chaque année et son montant dépend du chiffre d’affaires de votre entreprise.

– La contribution TVA minimale : elle est versée chaque trimestre et son montant dépend du chiffre d’affaires de votre entreprise.

– La contribution sociale des indépendants (CSA) : elle est due tous les trimestres et son montant dépend du chiffre d’affaires de votre entreprise.

– La cotisation maladie-maternité-invalidité (CMMI) : elle est versée tous les trimestres et son montant dépend du chiffre d’affaires de votre entreprise.

– La cotisation accident du travail (CAT) : elle est versée tous les trimestres et son montant dépend du chiffre d’affaires de votre entreprise.

– La contribution à la formation professionnelle (CFP) : est versée tous les trimestres et son montant dépend du chiffre d’affaires de votre entreprise.

– La contribution complémentaire à la retraite (CRC) : elle est due tous les trimestres et son montant dépend du chiffre d’affaires de votre entreprise.