OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

« Avec des restrictions qui ne seront pas levées de sitôt », le Cac 40 tombe au plus bas depuis un mois avant de limiter les dégâts

« Avec des restrictions qui ne seront pas levées de sitôt », le Cac 40 tombe au plus bas depuis un mois avant de limiter les dégâts

tsetela.fr |

Les restrictions ou interdictions imposées ce mois-ci en Europe pèsent déjà sur l’activité économique. Les chiffres publiés ce matin en témoignent. Une récession à double creux est de plus en plus probable.

Les restrictions ou interdictions imposées ce mois-ci en Europe pèsent déjà sur l'activité économique. Les chiffres publiés ce matin en témoignent. Une récession à double creux est de plus en plus probable.

22/01/21 à 17:50

| Mis à jour le 22/01/21 à 18:37 Lire aussi : ou trouver l’identifiant banque postale.

Paris Bourse a connu l’un de ses moments les plus durs ce vendredi, sinon le plus dur. Le Cac 40 recule de 0,56%, avec 5559,57 points, après une perte de 1,4% sur la journée, tandis que l’indice tombe à 5511,44 points, le rétablissant par rapport à son mois précédent (23 décembre).

“Les perspectives sont mauvaises”

Parmi les baisses majeures figurent Société Générale, BNP Paribas et Renault – qui sont également la plus grande «bêta» de la liste des 90 jours ainsi qu’Unibail-Rodmaco-Westfield et Airbus. L’avionneur a prévenu hier soir que la cadence de production de l’A320 finirait par tomber en deçà des attentes, avec 43 vols par mois au troisième trimestre et 45 au quatrième trimestre “, a-t-il répondu. Lire aussi : comment obtenir cheque de banque. L’environnement de marché actuel”, contre 47 de juillet . Airbus avait demandé en octobre à ses revendeurs de se préparer à maintenir cette vitesse dès cet été. La semaine dernière, l’objectif était conforme à l’annonce de La Tribune, datée du 14 janvier, d’un rapport indiquant si le taux passerait à 51 en janvier 2022, avant le 57 juillet 2022 et un record de 63 janvier 2023.

Le Cac 40 coïncide avec la deuxième semaine consécutive de baisse, alourdie par plus de 11% de la hausse de Carrefour, la baisse d’Unibail-Rodamco-Westfield (-9%) ou une baisse de plus de 5% de celle de Vinci, en tant que moteur de automobile, aurait le problème d’être à nouveau arrêté en France. La décision du gouvernement de ne pas autoriser l’ouverture de stations de ski a également été sanctionnée, à l’exception du Cac 40, Eiffage (-4,5% par semaine), qui gère les autoroutes Paris-Rhin-Rhône.

Les problèmes de santé reviennent aux préoccupations des investisseurs. Les problèmes posés par l’épidémie et le vaccin sont, selon une étude récente des dirigeants de la Bank of America, un risque majeur pour le marché boursier, devant les craintes d’une baisse des prix des matières premières aux États-Unis et les inquiétudes concernant la bulle e. Wall Street .

Les chefs d’État européens, réunis sur un réseau de téléphonie mobile hier soir, ont averti qu’en raison d’une infection virale hautement contagieuse, la prévention se ferait attendre depuis longtemps. Ils mettent également en garde contre la complexité des mesures actuelles.

A découvrir aussi