OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Bank WIR améliore son bénéfice net en 2020

Bank WIR améliore son bénéfice net en 2020

Le total des actifs a bondi de 3,1% à 5,70 milliards de francs. Le dividende restera en principe inchangé.

La Bank WIR a réussi à augmenter son bénéfice net à la fin de l’exercice 2020 grâce à une bonne maîtrise des coûts, selon un communiqué de presse de vendredi. Le total des actifs a bondi de 3,1% à 5,70 milliards de francs. Le dividende restera en principe inchangé.

Le bénéfice net a augmenté de 2% à 14,4 millions de francs. L’établissement rhénan souligne que, malgré l’érosion des marges, le surplus des opérations d’intérêts a augmenté de 2,9% pour s’établir à 60,5 millions de francs, amélioration qui s’explique, entre autres, par une baisse des charges d’intérêts. Elle a accordé près de 33 millions de francs de prêts dans le cadre du programme lié à la crise pandémique.

En revanche, les revenus provenant des transactions de commissions ont diminué de 17% pour s’établir à 18,4 millions de dollars. Avec la crise, certaines agences du groupe fonctionnaient avec un personnel minimal, précise la banque, qui a laissé des traces sur son réseau. Les dépenses se sont contractées de 6,6%.

Les crédits hypothécaires, pour leur part, ont reculé de 0,2% à 3,90 milliards de francs. Mais l’ensemble des crédits à la clientèle a fini en hausse de 1,3% à 4,7 milliards de francs, tandis que les dépôts ont été enveloppés de 3,7% à 4,08 milliards.

La Banque WIR précise que la demande pour sa première solution de retraite, lancée en novembre 2017, reste très forte. En décembre de l’année dernière, VIAC comptait près de 40 000 clients et plus de 836 millions de francs d’actifs sous gestion.

Le conseil d’administration propose de verser un dividende de 10,25 francs, soit le même montant que pour 2019.

Le PDG de la banque bâloise se veut “très confiant” pour l’exercice en cours. «Malgré la poursuite des mesures liées au coronavirus, j’ai une grande confiance dans la solidité de l’économie suisse, même si une consolidation semble sans doute inévitable. Mais cela donnera également naissance à de nouvelles offres et donc à de nouvelles opportunités », a-t-il commenté dans le communiqué.