OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Banque – Le Credit Suisse définit le cours de la rentabilité pour l’année prochaine

Le Credit Suisse veut accélérer son lancement en Chine, un marché très stratégique. L’infrastructure du groupe, en particulier son infrastructure informatique, ne sera pas non plus oubliée.

Credit Suisse veut accélérer son déploiement en Chine, un marché très stratégique. Les infrastructures du groupe, notamment informatiques, ne seront pas oubliées non plus.

D’ici 2023, le Credit Suisse prévoit de réaliser un bénéfice avant impôts de 5,0 à 5,5 milliards de francs dans la gestion de fortune, “l’un des segments les plus attrayants des services financiers”, selon son patron Thomas Gottstein. Sur le même sujet : La Banque du Japon prolonge de 6 mois ses mesures anticrise exceptionnelles.

La grande banque Credit Suisse a confirmé son objectif de rentabilité, visant toujours un retour sur fonds propres (RoTE) de l’ordre de 10 à 12 %.

D’un point de vue stratégique, la gestion d’actifs reste la priorité absolue, tandis que la deuxième banque suisse s’efforcera de générer des “gains durables” dans les banques d’investissement.

Dans le cadre de l’Investor Day, le Credit Suisse a fixé le cap pour l’année prochaine, notamment en ce qui concerne un certain nombre d’indicateurs financiers. L’année prochaine, les dépenses d’exploitation devraient se situer entre 16,2 et 16,5 milliards de francs, a déclaré le Credit Suisse mardi. Cela signifierait une diminution d’au moins 7 %, les dépenses atteignant 17,44 milliards en 2019.

En termes de capitalisation, la deuxième banque suisse prévoit un ratio de capitalisation de niveau 1 de 12,5% après le premier semestre 2021, a indiqué mardi le groupe zurichois.

Les actionnaires devraient voir leur dividende augmenter de 5 % par rapport au versement de 0,2776 franc par action pour 2019, conformément aux promesses du Crédit Suisse, qui continue d’accumuler des réserves à cette fin. Le programme de rachat d’actions de 1,5 milliard de francs suisses est toujours en cours. D’ici 2021, au moins un milliard de francs suisses sera distribué aux actionnaires dans le cadre de ce programme.

Plus de 5 milliards d’euros en gestion d’actifs

“Nous continuons à croire que la gestion de patrimoine est l’un des segments les plus attrayants des services financiers, en particulier en Asie-Pacifique”, a déclaré Thomas Gottstein, PDG, cité dans la déclaration. Lire aussi : Banque en ligne ou néo-banque, les finances se démocratisent en Suisse. La grande banque prévoit de réaliser un bénéfice avant impôts de 5 à 5,5 milliards de francs suisses dans ce secteur d’activité d’ici 2023, soit un taux de croissance annuel de 10 %.

Le RoTE pour cette activité devrait se situer entre 20 et 25 %, contre 40 % pour la gestion d’actifs institutionnels.

Afin de satisfaire sa soif de croissance dans le domaine de la gestion de fortune, le Credit Suisse investira entre 100 et 150 millions de francs. Le montant devrait permettre une meilleure couverture et une meilleure offre de produits. L’administration veut notamment accélérer le lancement en Chine, un marché hautement stratégique.

Suite à la fusion de ses deux divisions de banque d’investissement en juillet, la grande banque a l’intention d’améliorer la rentabilité de la nouvelle unité de banque d’investissement, dans le but d’atteindre un RoTE de 10 à 15 pour cent à moyen terme.

Une attention particulière sera également accordée à l’infrastructure du groupe – notamment informatique – avec des investissements de 150 à 200 millions de francs suisses l’année prochaine.

Articles populaires