OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Bourse Zurich: “la fête est finie” à l’approche du week-end

Bourse Zurich: "la fête est finie" à l'approche du week-end

Zurich (awp) – La prudence a repris ses trimestres à la bourse suisse en fin de matinée. Après une courte séquence en territoire positif, le SMI est retombé sous la barre des 10 900 points. La récente flambée d’euphorie qui a imprégné les marchés financiers semble avoir abouti à l’investiture mercredi de Joe Biden en tant que 46e président des États-Unis.

“Ensuite, il semble que la plupart des investisseurs pensent désormais que” la fête est finie “et qu’ils reviennent à la réalité de la pandémie”, note Pierre Veyret, analyste technique chez Activtrades.

A 11,00, le Swiss Market Index (SMI) a reculé de 0,21% à 10891,14 points, le Swiss Leadership Index (SLI) de 0,45% à 1719,20 points et le Swiss Performance Extended Market Index (SPI) à 0, 30% sur 13515,74 points. Sur les 30 meilleures citations, 21 ont perdu du terrain et sept un terrain accru, tandis que SGS et Straumann ont gravé autour du seuil de rentabilité.

Le géant des dispositifs ophtalmiques et consommables Alcon (+ 1,4%) avait fait plaisir au leader du petit paquet de gagnants chez Logitech (+ 0,5%). Le fabricant de périphériques et d’accessoires informatiques a vu son objectif de prix relever rapidement par Research Partners et Vontobel, qui restent tous deux neutres dans l’entrepôt (hold).

Nestlé (+ 0,4%) complète le top 3, sans indication particulière. Les poids lourds du secteur pharmaceutique Roche (+ 0,1%) et Novartis (-0,2%) ont amorti leur influence respective. Barclays a ajusté ses objectifs de prix pour les deux produits pharmaceutiques bâlois, abaissé Roche et augmenté Novartis, et confirmé ses recommandations respectives d’achat (surpondération) et de vente (sous-pondération).

Au pire bout du tableau, Temenos (-3,6%) a tenu le feu rouge, derrière Adecco (-3,1%) qui a vu sa recommandation déclasser de deux crans pour «vendre» après «acheter».

Zurich Insurance (-1,2) a vu l’objectif de prix très facilement planifié par Berenberg, ce qui confirme la recommandation d’achat. L’établissement s’attend à un dividende stable de 20 francs suisses par action pour 2020, suivi d’un bond à 22 francs suisses pour l’année en cours.

Sur le marché plus large, l’opérateur Kudelski a progressé de près de 14% après l’annonce d’une meilleure rentabilité qu’attendu, ainsi que d’un cash flow solide pour l’exercice 2020 grâce à une bonne résilience des activités du groupe et des mesures de maîtrise des coûts.

Vifor (-4,6%) a vu sa recommandation abaissée à «vendre» par UBS, ce qui a également abaissé l’objectif de cours. L’analyste s’attend à une baisse significative de la croissance de l’EBITDA pour l’année en cours et note que les forces motrices de la croissance se sont affaiblies.

Les holdings pharmaceutiques HBM (+ 0,8%) et BB Biotech (+ 1,7%) ont également publié des chiffres.

Le spécialiste de la médecine à distance SHL (-0,9%) a déclaré jeudi soir avoir émis dans le cadre de la première des deux augmentations de capital de 1,3 million d’actions sur le capital autorisé, et 800 000 options d’achat seront ajoutées. La société israélienne cotée à SIX a également convoqué une nouvelle assemblée générale extraordinaire pour valider le changement de mandat de son président Yariv Alroy et l’octroi d’options à ce dernier.