OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Bourse Zurich: les indices terminent la semaine dans le vert

Bourse Zurich: les indices terminent la semaine dans le vert

Zurich (awp) – La Bourse de Zurich s’est terminée vendredi sur une note positive. Cette semaine, le SMI alignera cinq sessions de montée consécutives. Ce vendredi, après avoir arrondi le bilan jusqu’à l’après-midi, l’indice phare SIX a pris de l’ampleur après l’ouverture de Wall Street, approchant moins de 10 points de 10900 et terminant très proche du maximum de la journée.

A New York, Wall Street a hésité le matin, à la veille d’un long week-end (President’s Monday).

«Les marchés se sont remis de la fièvre spéculative entamée par les petits investisseurs il y a deux semaines et sont soutenus par des signes de progrès dans la campagne de vaccination Covid-19 (aux États-Unis, ndlr), une baisse du nombre de nouveaux cas dans le pays et des attentes élevées de de nouvelles mesures de soutien économique », ont noté les analystes Charles Schwab.

Le SMI a terminé à 0,25%, à 10 880,37 points, avec un maximum de 10 890,82 et un minimum de 10 816,71. Le SLI gagne 0,28%, à 1 738,06 points, et le SPI, 0,24%, à 13 575,82 points. Sur les 30 actions phares, 18 ont augmenté, 11 ont chuté et Swiss Re a fini stable.

Sonova (+ 2,8%) termine sur la première marche du podium devant Kühne + Nagel (+ 2,6%) et le bon Schindler (+ 1,5%), le tout sans informations spécifiques, sauf que Schindler publiera ses résultats annuels mercredi prochain.

Les poids lourds Novartis (+ 0,3%), Roche (+ 0,2%) et Nestlé (+ 0,02%) ont gagné plus ou moins de terrain.

Novartis envisage de transformer son site de production d’Argau Stein en un parc ouvert à d’autres acteurs des biosciences. Le «Life Science Park Rheintal» offrira à ses habitants un écosystème intégré, de la gestion des bâtiments à l’approvisionnement énergétique, en passant par la logistique et même le traitement des eaux usées.

Roche poursuit ses propres recherches autour de son Actemra (tocilizumab) contre la pneumonie associée à Covid-19, précise le géant rhénan après la publication la veille des résultats prometteurs de l’étude «Recovery» menée à travers le canal. le groupe a également passé en revue les quatre sections d’études cliniques avancées autour de leur faricimab, destiné au traitement de l’œdème maculaire diabétique (EMD) et de la dégénérescence maculaire néovasculaire liée à l’âge (DMLA).

Les banques Credit Suisse (+ 0,2%) et UBS (+ 0,6%) ont gagné du terrain, Julius Bär (-0,7%) a perdu.

Two-Sails Bank a réglé l’un de ses principaux litiges en suspens, une affaire de crédit hypothécaire américain (RMBS), en versant 600 millions de dollars (534 millions de francs suisses) à MBIA, un booster de dette.

Goldman Sachs a relevé l’objectif de prix de SGS (+ 0,8%) et a confirmé «vendre. Le bénéfice a été légèrement meilleur que prévu grâce à une solide amélioration des marges au second semestre. Mesures persistantes pour lutter contre la pandémie de coronavirus, l’analyste ne risque pas reprise au prochain trimestre.

Du côté des perdants, Temenos (-3,5%) n’a laissé personne tenir le feu rouge, derrière AMS (-1,6%) et Adecco (-1,3%).

Le Credit Suisse et Kepler Cheuvreux ont relevé l’objectif de cours de Zurich Insurance (-0,7%) et confirmé respectivement «dépasser» et «acheter». DZ Bank, en revanche, est plus prudente, ce qui a relevé l’objectif de cours, mais a confirmé «hold».

Sur le marché plus large, EMS-Chemie (+ 0,3%) a généré un chiffre d’affaires de 1,802 milliard de francs suisses l’an dernier, 16% de moins en un an. Son excédent d’exploitation (EBIT) a reculé de 17% à 515 millions et son résultat net dans des proportions comparables à 440 millions. Cependant, les résultats sont supérieurs au consensus AWP.

La boucherie industrielle Bell (+ 6,4%), contrôlée par Coop, a réussi à dégager un chiffre d’affaires quasiment stable en 2020 malgré l’impact négatif de la pandémie sur le cours de ses activités. Sans s’aventurer dans le domaine des prévisions chiffrées, le groupe bâlois espère se développer dans le futur grâce, avant tout, aux produits prêts à consommer et aux plats végétariens.