OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Bourse Zurich: manque d’optimisme en pleine saison des résultats

Bourse Zurich: manque d'optimisme en pleine saison des résultats

Zurich (awp) – La bourse suisse devrait ouvrir un mois négatif jeudi, contrairement à l’optimisme de la veille. La transplantation est dans le cœur de chacun, en particulier l’évolution de leur espèce. Le résultat semble voler un peu la vedette. Roche, Swisscom et ABB ont annoncé leur rôle annuel dans la famille SMI.

Wall Street s’est terminé sans avance mercredi, tandis que deux grandes entreprises technologiques, Amazon et Alphabet, la société mère de Google, ont publié leurs chiffres. «De bonnes données économiques américaines soutiennent la moyenne industrielle du Dow Jones depuis que nous avons appris que les entreprises privées américaines ont commencé à créer des emplois en janvier, après en avoir diminué en décembre», souligne John Plassard, de Mirabaud Banque.

La banque anglaise décidera jeudi de son premier plan financier pour l’année. Aucun changement n’est attendu. Du côté suisse, Seco publiera ses données sur l’enseignement national et KOF sur la recherche économique.

A 08h10, la Bourse suisse a perdu 0,47% à 10725,44 points, selon les signaux du marché avant que Julius Bär ne recueille. La plupart des actions étaient en rouge.

Roche (-2,2%) a causé une perte énorme, après avoir souffert l’an dernier d’avoir dépassé ses limites et limites. Les bénéfices ont augmenté, en raison de blessures par rapport à l’année précédente, ce qui permettrait à une grande entreprise pharmaceutique de générer des bénéfices substantiels. La performance globale est inférieure aux attentes des commentateurs.

Les autres grandes marques Novartis et Nestlé ont toutes deux perdu 0,2%.

ABB était au sommet du SMI, réalisant un bénéfice de 1,0%. Apparemment, le mix industriel a subi une perte importante après participation minoritaire au quatrième trimestre. Les autres symptômes dépassent cependant la spéculation. Au cours de l’année écoulée, la vente de Power Networks a permis de tripler le bénéfice net. Les bénéfices sont maintenus à 0,80 franc par action.

Swisscom (+ 0,9%) a également bénéficié des chiffres annuels. Networks Networks a gagné 8,4% de ses bénéfices contre 1,53 milliard de dollars pour la Suisse, en raison d’une comparaison négative. Malgré tout, le grand bleu a publié des chiffres supérieurs aux attentes pour l’accord AWP.

Clariant (-0,2%) a conclu un accord de partenariat de dix ans avec l’École polytechnique fédérale de Zurich pour soutenir la recherche dans le développement et la durabilité de la chimie.

Sur le marché le plus rentable, Idorsia (-0,9%) a réduit son prix et ses pertes en 2020, un résultat mitigé par rapport aux prévisions. La société basée à Bâle a reçu un total de 865 millions de francs suisses, ce qui lui a permis de préparer son premier lancement de médicament.

Lem (et non l’inverse) en a souffert au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2020/21, qui s’est terminé fin décembre, atteignant cependant un meilleur chiffre que prévu. La Banque centrale cantonale des Grisons a vu ses principales notes baisser en 2020.

Oerlikon a atteint 0,8% supplémentaire après la hausse des prix chez UBS.