Bourse Zurich: proche de l’équilibre, Chine et Etats-Unis en soutien

Bourse Zurich: proche de l'équilibre, Chine et Etats-Unis en soutien

Zurich (awp) – La Bourse suisse a poursuivi sa marche vendredi matin, bien que les progrès aient été lents. Les demandes étaient particulièrement macroéconomiques: les États-Unis ont publié une série de données économiques de relance avec la Chine et la Chine a fixé ses deux cents par nuit.

La Chine a vu le pire produit intérieur brut (PIB) bondir de 18,3% d’une année sur l’autre au premier trimestre. Ce nombre devrait cependant être approprié, car l’incident a été désactivé l’année dernière par la peste. Le niveau est en deçà des attentes, mais reste élevé, affirment les chercheurs de Raiffeisen.

Wall Street a terminé de nouveaux records à la suite des nouvelles macroéconomiques américaines précédemment rapportées.

En Suisse, les prix fabricant et à la consommation s’établissaient à 100,8 points en mars, en hausse de 0,6% par rapport à février et en baisse de 0,2% par rapport à mars 2020, selon l’Office fédéral de la statistique.

A 9h10, le Swiss Market Index (SMI) progresse de 0,05% à 11203,94 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a gagné 0,13% à 1 820,37 points tandis que le Swiss Performance Index (SPI) a augmenté de 0,12% à 14 316,98 points. Sur les 30 étoiles de base, 18 ont trouvé le terrain et dix ont perdu. Alcon et Switzerlandcom étaient égaux.

Les trois premiers étaient Lafargeholcim (+ 1,6%), UBS (+ 1,4%) et Schindler (+ 1,0%). Contrats hors actions, Julius Bär (-1,5%) et Geberit (-1,0%) ramenés avec Richemont (-0,9%).

Lafargeholcim s’est démarqué de la foule après la publication de bons chiffres au premier trimestre de son rival Heidelbergcement. Le cimentier gallois semble également bénéficier du coût de la valeur ajoutée avec Citigroup.

Nestlé (-0,1%) était inquiet malgré un rapport positif de HSBC, qui a augmenté le prix du paquebot Vevey. L’Oréal, avec Nestlé actionnaire à plus de 20%, a enregistré une augmentation de son chiffre d’affaires au premier trimestre.

Les autres poids lourds Novartis (-0,1%) et Roche (-0,3%) étaient également rouges. Deux grandes firmes pharmaceutiques ont publié des données positives sur le traitement de la sclérose en plaques, alors que la réunion annuelle de l’American Academy of Neurology se tiendra bientôt.

Dans un grand marché, le groupe de conversion Conzzeta (non traité) a publié ses ventes trimestrielles. Seul un travail continu, la séparation des tôles Bystronic, a généré des revenus conformes aux attentes.

Sulzer (-2,1%) a été traité pour exclure les fractions.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap