OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Cac 40 : Malgré des valeurs bancaires à l’honneur, la Bourse de Paris patine toujours

Cac 40 : Malgré des valeurs bancaires à l'honneur, la Bourse de Paris patine toujours

(BFM Bourse) – Au lendemain de la légère hausse, le baromètre du marché parisien montre une baisse anecdotique mercredi après-midi. Le secteur bancaire profite des résultats de Société Générale et d’Amundi et du projet d’offre publique de Natixis, tandis qu’Ubisoft enregistre de forts gains.

La Bourse de Paris continue de tenir sa place. Suite à une forte hausse de 0,1%, le CAC 40 s’est légèrement écarté du bilan de mercredi avec une très légère hausse de 0,02% à 5692,49 points à 12h40, reflétant une nouvelle défaite qui devrait rester à 5700 points, une limite cérébrale a été brièvement atteint hier et encore le matin pendant la session.

La vision de la vision et de la vision devrait également rester à l’ouverture de Wall Street, compte tenu du niveau des contrats à venir, tandis que le président de la Réserve fédérale interviendra lors d’un webinaire organisé par le New York Economic Club. Une intervention de Jerome Powell est prévue malgré la publication de l’inflation de janvier aux Etats-Unis attendue aux petites heures du matin, un indicateur qui commence à nouveau à inquiéter les marchés dans le cadre d’une “ hausse des dépenses des entreprises pour s’adapter au désastre conditions »et, d’autre part, une forte expansion du budget de l’État pour relancer l’économie.

Société Générale sécurise ses provisions

Société Générale sécurise ses provisions

A Paris, la publication des résultats en cours suscite cependant une certaine joie, souvent au profit du secteur financier. Sur le même sujet : Total : pas encore assez vert… mais encore sous-évalué en Bourse. Société Générale a gagné 3,7%, au sommet de la marque, après déductions en 2020 (mais bénéficiant de plus de 1,4 milliard d’euros si l’on ignore l’insolite). Amundi n’est pas (encore) un indice, devant sa part de 3,4%. Le trio de sociétés de gestion d’actifs a enregistré un bénéfice historique de 288 millions d’euros au quatrième trimestre 2020.

Enfin, le prix de Natixis est en hausse de plus de 7% pour accueillir, en plus de lever, le prix payé par BPCE pour acheter des actions minoritaires dans une entreprise.

Compte tenu de la forte croissance (+ 68%) de son premier tour, le prix de Vente-unique.com est en hausse de 3,5% (soit environ 25% de ses bénéfices sur une semaine).

Haulotte Group a regagné 1,2% après un retournement de rythme de 13% entre les troisième et quatrième trimestres 2020. Orpea home retraité se contente d’un gain de 0,7% après avoir annoncé une hausse de près de 5% de son chiffre d’affaires l’an dernier à 3,9 milliards d’euros.

Recherches populaires

Le profit prend sur Ubisoft

Le profit prend sur Ubisoft

Au contraire, Air Liquide et surtout Ubisoft en profiteront. Sur le même sujet : Le tarif de son forfait avait été augmenté sans préavis, le client fait condamner l’opérateur et obtient réparation. Les prix du gaz industriel reculent de 0,95%, après avoir rapporté, sans surprise, des résultats difficiles malgré la crise (comme en témoigne une amélioration de plus d’un point entre 18,5% et une nouvelle hausse récurrente du résultat net). Les éditeurs de jeux vidéo ont perdu plus de 6% malgré l’annonce d’un record trimestriel … mais c’est très attendu compte tenu du début du jeu qui a eu lieu pendant cette période (notamment Assassin’s Creed Valhalla). Ubisoft a également réduit son objectif de chiffre d’affaires net pour l’année à un niveau compris entre 2,22 et 2,28 milliards d’euros, contre la large fourchette actuelle de 2,2 à 2,35 milliards.

En termes d’énergie, les barils de Brent sont toujours en hausse de 0,75% à 61,55 $ et le WTI de 0,58% à 58,70 $.

L’euro s’échange à 1,2128 $, en hausse de 0,07%.

Guillaume Bayre – © 2021 BFM Bourse