Cac 40 : Nerveux face à l’évolution de la pandémie, le CAC 40 flanche à nouveau

Cac 40 : Nerveux face à l'évolution de la pandémie, le CAC 40 flanche à nouveau

(BFM Bourse) – Dans le vert du matin grâce au soutien des publications d’aujourd’hui, comme le poids lourd français LVMH, le marché parisien a baissé pour donner près de 1% à midi.

Comme lors des deux dernières semaines, la Bourse de Paris poursuit son cours en dents de scie ce mercredi, avec une baisse de 0,98% à 5469,47 points vers 13h00 au lendemain d’un rebond de 0,93%, instabilité qui témoigne de la nervosité des investisseurs de la font face avec difficulté à contenir la pandémie de coronavirus malgré l’arrivée des vaccins.

Comme Barclays l’a observé dans une note macroéconomique ce mercredi matin, les campagnes de vaccination ont commencé lentement en Europe, freinées par des défis bureaucratiques et logistiques. La Banque d’Angleterre s’attend à ce que l’immunité de groupe (autrefois appelée les deux tiers de la population vaccinée) soit atteinte d’ici la fin du troisième trimestre ou le début du quatrième, et se situe derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et le Royaume-Uni. « Mais les nouvelles souches et le faible niveau actuel de vaccination représentent des risques qui pourraient menacer nos prévisions », prévient la banque.

Aux États-Unis, les contrats à terme signalent une ouverture en ligne avec la légère baisse enregistrée mardi soir, devant un certain nombre de résultats de grandes entreprises (dont Tesla, Apple et Facebook) et l’annonce du jugement de la Réserve fédérale

LVMH fait mieux que prévu

LVMH fait mieux que prévu

Sur le marché parisien, l’actualité des sociétés cotées est toujours bonne, mais contrairement à la veille, cela ne suffit plus aux investisseurs. LVMH est un cas emblématique: le géant du luxe et la plus grande société de capitalisation française ont publié des résultats supérieurs aux attentes, aidés par une hausse des ventes plus forte que prévu en fin d’année en Asie et aux États-Unis, notamment pour Louis Vuitton. A voir aussi : quelle banque suisse choisir?. Dans la foulée, l’action a grimpé à près de + 2% ce matin, avant d’être rattrapée par la fièvre environnante et perdant désormais 1,6%.

STMicroelectronics, de son côté, recule de 3% après le score trimestriel de Texas Instruments: l’Américain a mieux performé que prévu et a livré des prévisions optimistes pour le trimestre en cours, basées sur un rebond de la demande … Mais les opérateurs craignent que ce rebond puisse mettre du stress sur les chaînes d’approvisionnement, et conduisent à des pénuries ponctuelles. Saint-Gobain, Teleperformance, Stellantis ou Alstom ont subi une baisse de plus de 3%, sans réelle nouvelle pour le soutenir.

Solutions 30 dépose une plainte

En dehors du produit phare, l’indice Cegedim a perdu 3,7% alors que la société réalisait l’an dernier un chiffre d’affaires de 496,9 millions d’euros, soit une baisse de 1,4% en données publiées. Voir l'article : Cac 40 : La Bourse de Paris voit ses pertes se creuser et lâche près de 2%. Dans un premier temps, Solutions 30 a de nouveau progressé de 6,8%: le groupe a présenté ses performances en 2020, puis a reçu la publication d’une autre lettre ouverte du Muddy Waters Fund, avant d’annoncer avoir déposé une plainte en diffamation.

Exel Industries se démarque avec un gain de 5%, tandis que le spécialiste des sprinkleurs et des équipements de pulvérisation enregistre une progression de 19,4% (+ 13,5% à données comparables) de son chiffre d’affaires trimestriel à 142,6 millions d’euros.

En termes de devises, l’euro a reculé de 0,37% à 1,2116 $ et le bitcoin a encore baissé de 3,67% à 30,819 $.

Le prix du pétrole maintient étonnamment une orientation légèrement positive de 55,92 $ (+ 0,5%) pour le Brent et de 52,85 $ (+ 0,46%) pour le WTI.

Guillaume Bayre – © 2021 BFM Bourse

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap