OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Cac 40 : Renault et Vinci portent le CAC 40, en piste pour un solide rebond hebdomadaire

Cac 40 : Renault et Vinci portent le CAC 40, en piste pour un solide rebond hebdomadaire

(BFM Bourse) – Le CAC 40 a continué d’afficher une hausse de près de 1% en milieu de séance vendredi, en fin de semaine marquée par un regain d’espoir d’une campagne de vaccination à mettre en place, couplée à la performance globale d’entreprises solides et relativement des indicateurs macroéconomiques encourageants.

A l’instar de plusieurs grands marchés mondiaux, Wall Street en tête, le marché parisien s’approche de sa meilleure semaine en bourse depuis début novembre 2020, lorsque l’annonce des résultats positifs des premiers vaccins (BioNTech / Pfizer puis Moderna) a remonté le moral des investisseurs . Vendredi vers 12h00, le CAC 40 a encore progressé de 0,97% à 5662,96 points vers 12h20, portant une hausse de près de 5% dès le début de la semaine.

Suite aux inquiétudes qui ont fait surface la semaine dernière sur les implications systémiques possibles d’un mouvement de short-squeeze sur certaines actions américaines très volatiles telles que GameStop au détriment de certains hedge funds, l’attention des investisseurs est revenue cette semaine sur la perspective d’une réouverture de la pandémie économies. . Ceci dans un contexte de progrès, certes plus ou moins importants, mais de progrès dans les campagnes de vaccination et l’organisation des livraisons (les laboratoires acceptent de produire les uns pour les autres si nécessaire), et la solide performance globale des sociétés cotées en bourse.

En attendant le traditionnel rapport sur l’emploi américain le premier vendredi de chaque mois (les économistes s’attendent généralement à ce que l’économie américaine soit créatrice nette d’emplois en janvier après 140000 suppressions d’emplois nettes en décembre), la publication de ce jour-là a de nouveau été saluée par le marché parisien. Vinci (+ 5,9%) a ainsi pris la tête de l’indice phare à midi, après une baisse des résultats annuels mais meilleurs que prévu, malgré l’impact de la crise sanitaire sur l’industrie des concessions aéroportuaires et autoroutières. En prévision des résultats trimestriels de Nissan mardi prochain, ainsi que d’une éventuelle amélioration des perspectives du partenaire japonais Renault, la part du groupe automobile français a augmenté de 4,5%.

Les bons résultats de la BNP sont la gestion des stocks bancaires

Les bons résultats de la BNP sont la gestion des stocks bancaires

Satisfait également de BNP Paribas (+ 4%) pour la performance de la banque l’an dernier, après Société Générale (+ 3,6%) et Crédit Agricole (+ 3,1%). Les comptes de Sanofi ont également été moins bien accueillis (+ 1,8%). Malgré le contexte «extrêmement difficile», la société pharmaceutique a vu ses bénéfices augmenter grâce à une épargne et une plus-value exceptionnelle de sa participation dans Regeneron. Voir l'article : En pleine fusion, Société Générale accueille un nouveau Directeur Général à Lyon.

Dassault Systèmes, déjà récompensé de + 6% jeudi, a continué à surfer après avoir annoncé ses propres résultats (+ 1,8%), tandis que les bureaux d’études révisaient leur prévision à la hausse.

À l’autre bout de la liste, comme d’habitude et inchangé, Unibail-RW a même chuté de plus de 1%, la baisse la plus significative de l’échantillon stellaire.

A lire également

Suite de la liste pour Vallourec

Suite de la liste pour Vallourec

Dans la suite du trading, Vallourec, dont le trading a repris avec une forte volatilité suite à l’annonce du projet de restructuration du bilan, a gagné 2,9%. Sur le même sujet : C’est le bon moment pour vendre une banque.

La plus forte croissance parmi les titres SRD, Diagnostic Medical Systems a augmenté de 9% suite au renouvellement de son accord commercial avec Fuji sur le marché américain. Parmi les biotechnologies, Valneva (+ 8,5%) ou Adocia (+ 4,2%) ont poursuivi leur récente réussite.

Parmi les quelques déceptions de ce jour-là, Pharmagest Interactive a encore retourné 3,5%, l’annonce d’un chiffre d’affaires en 2020 (soit une augmentation de 8,3%, dont près de 15% au second semestre), entamant des prises de bénéfices après un nouveau démarrage record de la la semaine.

L’optimisme quant aux perspectives économiques soutient à nouveau les prix du pétrole, en hausse de 1,14% à 59,51 $ pour le Brent et de 1,01% à 56,80 $ pour le WTI.

Après un rebond rapide du dollar, qui n’a bondi que de 3% sur le mois, l’euro a rebondi très timidement de 0,13% à 1,1978 USD.

Guillaume Bayre – © 2021 BFM Bourse