Championnat HSBC d’Abu Dhabi: Un Rolex Series Royal

Championnat HSBC d'Abu Dhabi: Un Rolex Series Royal

PRESENTATION – Digne d’un Majeur, le plateau proposé pour ce premier tournoi de l’année sur le Tour européen annonce des joutes dantesques durant quatre tours sur l’Abu Dhabi Golf Club. Onze Français, dont Victor Perez, 34e mondial, tenteront de jouer la gagne…

Deux semaines après le PGA Tour, l’année calendaire débute en fanfare sur le Tour européen. Pour son premier tournoi de la saison, l’exercice 2021 offre ainsi un Rolex Series rehaussé en termes de dotation, passant de 7 à 8 millions de dollars. Soit plus de 6,5 millions d’euros en jeu. A ce titre, l’Abu Dhabi HSBC Championship, positionné à la mi-janvier comme à chaque fois depuis sa création en 2006, propose un plateau très relevé. Que l’on pourrait même qualifier de royal !

» LIRE AUSSI – The Open : Turnberry reviendra-t-il un jour dans la rotation ?

» LIRE AUSSI – Le golf mondial tourne le dos à Donald Trump, un «tricheur notoire»

Trois pensionnaires du top 10 mondial sont ainsi au départ : l’Américain Justin Thomas (n°3), qui vient d’être remercié par son partenaire Ralph Lauren pour avoir proféré une injure homophobe durant le Sentry Tournament of Champions (PGA Tour), le Nord-Irlandais Rory McIlroy (n°6) et l’Anglais Tyrrell Hatton (n°9). A ce trio magique, qui devrait selon toute vraisemblance se retrouver en septembre prochain à Whistling Straits (Wisconsin) pour la 43e Ryder Cup de l’histoire, on peut y ajouter une liste d’anciens et, peut-être futurs vainqueurs, tels le double lauréat (2017,18) et actuel n°19 mondial, Tommy Fleetwood, l’Allemand Martin Kaymer (trois fois victorieux ici à Abu Dhabi (2008, 2010, 2011)), l’Irlandais Shane Lowry (vainqueur en 2019), le Nord-Irlandais Graeme McDowell, les Anglais Justin Rose, Matthew Fitzpatrick (vainqueur en décembre du DP World Tour Championship à Dubaï) et Danny Willett, le Suédois Henrik Stenson ou encore le Sud-Africain Christiaan Bezuidenhout, 36e joueur mondial, auteur d’un magnifique doublé en quinze jours en fin d’année 2020 sur ses terres. A ce magnifique champ, quasiment digne d’un tournoi Majeur, on doit y ajouter évidemment le tenant du titre de l’épreuve, Lee Westwood.

A lire aussi :   La Banque nationale suisse prévoit un bénéfice de 21...

Le vétéran britannique, 47 ans, vainqueur de la Race 20 ans après son premier titre (en finissant 2e du DP World Tour Championship), remet en effet son titre en jeu cette semaine dans les Emirats. C’est sa 10e participation dans ce tournoi où il a déjà brillé, finissant notamment deuxième en 2008. Réussira-t-il l’exploit de démarrer 2021 comme il a fini 2020 ? « J’ai toujours assez bien joué ici, au Moyen Orient, explique-t-il sur le site web du Tour européen. Mes deux meilleurs résultats l’année dernière ont été réalisés ici, à Abu Dhabi et à Dubaï. Alors j’espère en faire autant cette année encore… »

Objectif de la Ryder Cup 2021

Ce début d’année sur le Tour européen est également crucial par rapport à la Ryder Cup, programmée du 24 au 26 septembre 2021 dans le Wisconsin (Etats-Unis). La course aux points reprend ainsi pour la première fois depuis le Qatar Masters en mars 2020, juste avant l’interruption de la compétition en raison de la pandémie de coronavirus. Tous les points glanés seront multipliés par 1,5 jusqu’au 9 mai. Puis, à partir du 12 mai (et jusqu’au 12 septembre), par 2.

Victor Perez, 2e ici en 2020, chef de file du golf français (34e mondial) et présent à Abu Dhabi, est directement concerné par cette redistribution de points puisqu’il est pour le moment « qualifié » dans cette équipe européenne emmenée par son capitaine, l’Irlandais Padraig Harrington, aligné lui aussi dans les Emirats. Dans son sillage, certains de ses compatriotes n’ont pas abandonné l’espoir d’en profiter. C’est le cas par exemple d’Antoine Rozner, 108e mondial, ou encore de Romain Langasque, tous deux vainqueurs pour la première fois sur le Tour européen en 2020. On notera aussi le retour de Victor Dubuisson, qui n’a plus joué sur le Tour européen depuis le BMW PGA Championship à la mi-octobre, ou encore la présence de l’inoxydable Raphaël Jacquelin, 47 ans en mai prochain, qui entame sa… 25e saison consécutive au plus haut niveau ! 

A lire aussi :   Comment convertir ses bitcoin en euro ?

Abu Dhabi HSBC Championship (European Tour) – 6 599 199 euros de dotation 

Lee Westwood (Ang), Justin Thomas (USA), Rory McIlroy (IdN), Tyrrell Hatton (Ang), Matthew Fitzpatrick (Ang), Tommy Fleetwood (Ang), Shane Lowry (Irl), Christiaan Bezuidenhout (AfS), Justin Rose (Ang), Bernd Wiesberger (Aut), Ian Poulter (Ang), Matt Wallace (Ang), Robert MacIntyre (Eco), Andy Sullivan (Ang), Martin Kaymer (All), Danny Willett (Ang), Sami Välimäki (Fin), Graeme McDowell (IdN), Adrian Otaegui (Esp), George Coetzee (AfS), Rasmus Hojgaard (Dan), Renato Paratore (Ita), Matthias Schwab (Aut), Adri Arnaus (Esp), Thomas Detry (Bel), Ross Fisher (Ang), Robert Rock (Ang), Jamie Donaldson (PdG). 

Victor Perez, Alexander Levy, Antoine Rozner, Romain Langasque, Benjamin Hébert, Mike Lorenzo-Vera, Matthieu Pavon, Victor Dubuisson, Julien Guerrier, Raphaël Jacquelin, Joël Stalter. 

Pour suivre l’Abu Dhabi HSBC Championship (European Tour) à la télévision :

Jeudi 21 janvier, 1er tour : 04h30 & 12h00 (Golf +)

Vendredi 22 janvier, 2e tour : 08h30 (Golf +)

Samedi 23 janvier, 3e tour : 09h00 (Golf +)

Dimanche 24 janvier, 4e tour : 08h30 (Golf +)

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap