avril 23, 2024
découvrez comment investir dans une société civile immobilière (sci) et maximiser vos opportunités financières avec nos conseils pratiques et nos astuces d'investissement.

Comment investir dans une SCI ?

Dans un environnement économique où la diversification des actifs est devenue primordiale, l’investissement immobilier à travers une Société Civile Immobilière (SCI) se présente comme une alternative stratégique offrant flexibilité et optimisation fiscale. Cet article a pour vocation de décrypter les mécanismes d’investissement au sein d’une SCI, de l’analyse minutieuse des implications juridiques et fiscales à la mise en œuvre concrète de la structure, assurant ainsi une prise de décision éclairée pour renforcer votre portefeuille d’investissements.

Comprendre le fonctionnement d’une SCI

découvrez comment investir dans une sci et diversifier votre portefeuille immobilier avec nos conseils et astuces. profitez de l'expertise et des avantages de la société civile immobilière pour un investissement réussi.

Structurer son patrimoine immobilier demande réflexion et stratégie. La Société Civile Immobilière (SCI) apparaît souvent comme une solution de choix pour les investisseurs désireux d’organiser leur patrimoine de manière optimale et de bénéficier de certains avantages fiscaux et successoraux. Avant de s’engager dans la création d’une SCI, il est crucial de comprendre son fonctionnement, ses atouts et les possibilités qu’elle offre.
Principes et vocation d’une SCI
Une SCI est une société de droit privé dont l’objet est l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier. La souplesse de sa structure juridique la rend accessible, même pour la gestion d’un unique bien immobilier. Plusieurs formes de SCI existent, telles que la SCI familiale, qui a pour objectif de conserver un patrimoine au sein d’une même famille, ou la SCI de gestion qui vise à louer des biens immobiliers.
Les avantages à investir dans une SCI
Investir via une SCI présente plusieurs avantages. Tout d’abord, cela permet une gestion simplifiée et plus souple du patrimoine immobilier. La transmission des parts sociales de la SCI s’avère généralement moins coûteuse que la transmission directe d’un bien immobilier. Par ailleurs, la SCI ouvre droit à certaines opportunités fiscales, notamment en matière d’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), et permet une dissociation entre la gestion et la propriété des actifs immobiliers.
Création d’une SCI : le faire seul est-il possible ?
Il est techniquement possible de créer une SCI en solitaire, même si le terme « société » implique la pluralité des associés. Dans ce cas, la création d’une société unipersonnelle est envisagée, appelée Société Civile Immobilière à Associé Unique (SCI AU). C’est une option qui peut être intéressante pour un entrepreneur individuel souhaitant isoler son patrimoine immobilier de son activité professionnelle.
Investir en immobilier par le biais d’une SCI : le jeu en vaut-il la chandelle ?
L’utilité de créer une SCI pour investir en immobilier dépend principalement de l’objectif de l’investisseur. Pour une gestion patrimoniale sur le long terme, notamment pour préparer une succession ou en vue de faciliter la gestion locative, la SCI est un instrument adapté. Elle est également pertinente pour les investisseurs qui souhaitent associer plusieurs personnes dans un projet immobilier sans pour autant constituer de copropriété.
La SCI pour perpétuer un bien familial
La SCI offre une solution adéquate pour conserver une résidence de famille, comme une maison de vacances, en permettant de prévoir les règles de gestion, d’entretien et de transmission dès la création de la société. Cette anticipation évite bien des conflits usuels dans ce genre de situation, où un bien doit se transmettre ou s’utiliser par différentes branches d’une même famille.
Investir dans la pierre en 2023 : quel rôle pour la SCI ?
En raison des fluctuations du marché, des évolutions législatives et fiscales, investir dans l’immobilier en 2023 nécessite de bien s’informer et de choisir la forme juridique adaptée. La SCI permet une certaine stabilité et une vision à long terme pour l’investissement dans la pierre. Son cadre légal peut être ajusté selon les conjonctures économiques et les besoins spécifiques des associés.
Les unités de compte SCI : une forme d’investissement
Les unités de compte dédiées à l’investissement immobilier à travers une SCI permettent de s’immiscer dans l’univers des placements sans pour autant détenir directement des biens. Ces véhicules sont accessibles via certains contrats d’assurance-vie et présentent l’avantage d’offrir une liquidité plus importante que l’immobilier physique, avec une approche diversifiée et gérée par des professionnels.
Résidence secondaire : SCI ou achat en direct ?
Quand il s’agit d’investir dans une résidence secondaire, le débat entre l’acquisition directe ou via une SCI est récurrent. Faire le choix de la SCI peut être judicieux pour des raisons de gestion patrimoniale et de planification successorale. Néanmoins, cela doit s’appréhender dans un cadre réfléchi, pertinent vis-à-vis des attentes et obligations de chaque investisseur.
L’investissement en nue-propriété au sein d’une SCI
La nue-propriété est une stratégie d’investissement qui consiste à acquérir un bien immobilier tout en en cédant l’usufruit à un tiers pour une période déterminée. Au terme de cette période, le nu-propriétaire récupère la pleine propriété du bien sans avoir à payer de droits de succession. Intégrée dans une SCI, cette stratégie peut offrir des avantages en termes de gestion des actifs et de transmission du patrimoine.
SCI et dispositifs d’investissement
Les dispositifs fiscaux tels que Pinel, Denormandie ou Cosse Ancien peuvent être exploités au sein d’une SCI, offrant ainsi des réductions d’impôts sous certaines conditions. Ces mesures incitatives sont particulièrement attractives et peuvent s’inscrire dans le cadre d’un investissement à travers une structure de SCI, à condition de respecter les normes et exigences légales de chaque dispositif.
En somme, la Société Civile Immobilière demeure une option séduisante pour l’investisseur averti, un outil flexible qui, bien utilisé, permet une gestion optimisée du patrimoine immobilier. Avant de s’engager dans la création d’une SCI, il est recommandé de se renseigner précisément sur les implications fiscales et juridiques, afin de structurer l’investissement immobilier de la manière la plus pertinente et efficace possible.

découvrez comment les dividendes influencent les actionnaires et le marché boursier, et quel est leur impact sur les investissements financiers.

Quels sont les impacts des dividendes sur les actionnaires et la bourse ?

Découvrez l’influence cruciale des dividendes sur les actionnaires et le marché boursier dans cet article percutant. Les effets des dividendes sur les actionnaires et la bourse Impact sur le cours des actions Les dividendes versés par une entreprise ont un…

découvrez comment investir dans un joueur de football et maximiser vos gains en suivant nos conseils éprouvés. investissez judicieusement dans le talent et la carrière des joueurs pour des rendements durables.

Comment investir dans un joueur de foot ?

https://www.youtube.com/watch?v=TRNHTUWBC0s Découvrez dans cet article les différentes façons d’investir dans un joueur de foot et les opportunités qui s’offrent à vous dans ce domaine passionnant ! Les critères à prendre en compte avant d’investir dans un joueur de foot L’investissement…

Choisir le type de SCI adapté à vos objectifs

découvrez les différentes démarches pour investir dans une société civile immobilière (sci) et les avantages que cela peut vous offrir dans cet article complet sur le sujet.

L’investissement immobilier se présente sous plusieurs formes, et l’une des options les plus courantes est la création d’une Société Civile Immobilière, ou SCI. Comprendre les différents types de SCI et choisir celui qui correspond le mieux à vos objectifs d’investissement est crucial pour maximiser vos rendements et optimiser votre fiscalité.
Définition et rôles de la SCI
La SCI est une entité juridique permettant à des personnes de gérer ensemble un ou plusieurs biens immobiliers. La finalité peut être la gestion d’un patrimoine familial, la location ou la détention d’un portefeuille immobilier professionnel. Les associés détiennent des parts sociales proportionnelles à leur apport et profitent ainsi de revenus locatifs ou de plus-values potentielles lors de la revente des biens.
Les différents types de SCI et leurs particularités
Deux grandes catégories de SCI s’offrent à l’investisseur :
1. La SCI de location, destinée à l’acquisition et la gestion de biens immobiliers en vue de les louer.
2. La SCI de construction-vente, qui s’oriente principalement vers la construction d’immeubles en vue de leur revente.
À l’intérieur de ces catégories, diverses options peuvent être envisagées :
– La SCI familiale, idéale pour la gestion d’un patrimoine immobilier familial, facilitant la transmission et permettant une certaine économie d’impôt sur les successions.

– La SCI professionnelle, adaptée aux activités commerciales, industrielles ou artisanales où les biens immobiliers sont essentiels à l’exploitation.
– La SCI d’attribution, qui permet la répartition d’un immeuble en plusieurs lots, pour une division plus aisée entre les associés.
Chaque type de SCI a ses spécificités notamment en termes de gestion, de fiscalité et de responsabilité des associés. Il est donc impératif de bien identifier ses objectifs avant de créer sa structure.
Impact fiscal et possibilités d’optimisation
L’aspect fiscal joue un rôle prépondérant dans le choix du type de SCI. Par exemple, une SCI soumise à l’impôt sur le revenu aura une incidence différente d’une SCI à l’Impôt sur les Sociétés (IS) en matière de taxation des bénéfices et de distribution des dividendes. Pour un éclairage approfondi sur l’impact fiscal et l’optimisation possible, des ressources comme Finance Héros peuvent être utiles.
La SCI et l’assurance-vie
La combinaison d’une SCI avec une assurance-vie présente des avantages, notamment en matière de transmission de patrimoine. Il est important de bien comprendre le fonctionnement de l’assurance-vie, disponible notamment sur le site La Retraite en Clair.
Le financement de la SCI et le crédit immobilier
Le financement d’une SCI se fait souvent par crédit immobilier. Évaluer les risques et bénéfices d’un investissement via un emprunt est essentiel à la réussite du projet. Des simulations et conseils sont disponibles sur NextNews pour comparer les options de financement.
Les conditions de gestion et les perspectives à moyen et long termes
La gestion de la SCI doit être réfléchie en fonction des objectifs à moyen et long terme. Il est important de connaître les règles de fonctionnement, la division des responsabilités et le potentiel de développement futur du patrimoine immobilier. Optimiser vos revenus locatifs peut vous y aider.
En intégrant les bonnes stratégies, une SCI peut être le véhicule d’un investissement immobilier réussi. La clé réside dans le choix judicieux du type de SCI en fonction de votre situation spécifique et de vos objectifs financiers.itenant compte des différents paramètres légaux et fiscaux, il est conseillé de consulter un expert en gestion de patrimoine, qui pourra vous offrir une analyse personnalisée, comme le suggère l’article de Selexium sur le rôle potentiel de l’intelligence artificielle dans ce domaine.

découvrez les risques potentiels liés au bitcoin et les précautions à prendre pour investir en toute sécurité dans cette cryptomonnaie.

Le Bitcoin présente-t-il des risques particuliers ?

Le Bitcoin, une monnaie virtuelle en constante évolution, suscite des interrogations quant à ses potentiels risques. Mais quels sont-ils réellement ? Les risques de volatilité liés au Bitcoin Les origines de la volatilité du Bitcoin Le Bitcoin, en tant que…

découvrez comment investir conjointement pour maximiser vos rendements et atteindre vos objectifs financiers ensemble. conseils et astuces pour optimiser vos investissements en couple.

Comment investir conjointement pour maximiser ses rendements ?

Découvrez les secrets pour optimiser vos investissements en les réalisant de manière conjointe. Maximisez vos rendements grâce à une approche bien pensée et stratégique. Stratégies d’investissement en couple Optimiser les investissements en couple : Les clés d’une stratégie efficace Investir…

Préparer le capital initial et les apports

découvrez les étapes pour investir dans une société civile immobilière (sci) et maximiser vos revenus immobiliers grâce à des informations détaillées et des conseils d'experts.

La préparation du capital initial constitue une étape cruciale pour quiconque envisage de s’engager dans le domaine de l’investissement. Que ce soit pour acquérir des parts dans une société civile de placement immobilier (SCPI), investir dans un immeuble de rapport, ou s’étendre à des marchés internationaux, comme les investissements directs à l’étranger (IDE) au Vietnam, une approche méthodique est requise pour accumuler et allouer adéquatement les ressources financières nécessaires.
Les sources de capital initial
Pour rassembler un capital initial, diverses méthodes peuvent être envisagées. Les économies personnelles sont souvent le point de départ. Alternativement, le recours à des financements externes, tels que les prêts bancaires ou les investisseurs privés, peut s’avérer nécessaire pour atteindre le montant requis. Il est également possible de constituer une société dédiée à l’investissement immobilier locatif, ce qui peut offrir une structure plus flexible pour gérer les contributions initiales et futures.
L’allocation du capital entre les classes d’actifs
Une fois le capital initial constitué, l’allocation entre les différentes classes d’actifs nécessite une analyse approfondie. Les SCPI représentent une option attrayante de par leur capacité à offrir un rendement potentiellement stable, mais elles comportent aussi des risques spécifiques à considérer. L’achat d’un immeuble de rapport est également une voie plébiscitée pour sa capacité de génération de revenus récurrents, mais exige une gestion active et une connaissance approfondie du marché immobilier.
Conformité fiscale et réduction des charges
Pour les entrepreneurs, la préparation de la vente de parts ou d’actions doit être minutieusement planifiée pour limiter le poids fiscal. Des mécanismes existent pour alléger l’impact fiscal, que ce soit lors de l’introduction en bourse ou à travers d’autres véhicules d’investissement. Il est conseillé de se renseigner sur la meilleure structuration possible pour optimiser la fiscalité, notamment en cas de retour en France pour les expatriés.
Explorer les opportunités internationales
Les IDE offrent des perspectives d’expansion et de diversification. Le Vietnam, par exemple, avec près de 36,61 milliards d’USD atteints cette année, se présente comme une destination attractive pour les investisseurs internationaux. Cela exige cependant une compréhension pointue de la réglementation locale et des risques liés à la fluctuation des changes.
Points clés pour l’investissement en SCPI
Investir dans des SCPI exige une compréhension des avantages, tels que la distribution régulière de revenus et la diversification du portefeuille, et des risques, à savoir la volatilité du marché et la liquidité des parts. Il est impératif de considérer la durée d’engagement et les frais de gestion associés. Pour plus d’informations sur l’investissement dans les SCPI, les orientations disponibles sur des sites spécialisés peuvent être d’une aide précieuse.
Préparatifs en vue du retour en France
Pour les expatriés envisageant un retour en France, la préparation financière implique non seulement une réévaluation des investissements mais aussi une anticipation des implications fiscales liées à un tel changement. Des stratégies doivent être mises en place pour une transition sans heurt des avoirs détenus à l’étranger, avec l’assistance de professionnels aguerris pouvant orienter dans ce processus délicat.
Évaluer les options d’investissement pour 2024
La projection des meilleurs placements où investir en 2024 nécessite une veille du marché pour identifier les opportunités et les tendances émergentes. Diversifier son portefeuille et rester vigilant quant à l’évolution des taux d’intérêt et des indices de marché constitue la clé pour maximiser le rendement du capital investi.
En conclusion, la préparation du capital initial et des apports est une démarche stratégique qui nécessite de la rigueur, de la prévision et une connaissance approfondie des multiples facettes de l’univers de l’investissement. Que ce soit par l’acquisition de biens immobiliers, l’entrée en bourse, ou des placements à l’international, chaque initiative doit être alignée avec une stratégie d’investissement globale, fondée sur un équilibre entre les aspirations de l’investisseur et la réalité des marchés.

découvrez comment choisir la meilleure carte bancaire pour obtenir une ligne de crédit adaptée à vos besoins financiers.

Quelle carte bancaire choisir pour bénéficier d’une ligne de crédit ?

https://www.youtube.com/watch?v=J4W-ThZscwo Découvrez dans cet article comment choisir la carte bancaire idéale pour bénéficier d’une ligne de crédit et optimiser votre gestion financière. Carte bancaire et ligne de crédit : quel lien entre les deux ? Comprendre le lien entre la…

découvrez les meilleures stratégies pour investir 100 000 euros dans l'immobilier et maximiser votre rendement. conseils d'experts et astuces pratiques pour réussir votre investissement immobilier.

Comment investir 100 000 euros dans l’immobilier ?

https://www.youtube.com/watch?v=0qP73NOaecw Découvrez les meilleures stratégies pour investir efficacement 100 000 euros dans l’immobilier. Conseils pour maximiser votre rendement Optimisez votre rendement en investissant dans l’immobilier L’investissement dans l’immobilier est un pilier essentiel pour diversifier son portefeuille et optimiser son rendement…

Étapes clés pour la création d’une SCI

La création d’une Société Civile Immobilière (SCI) représente un véhicule d’investissement immobilier prisé, notamment en raison de sa flexibilité de gestion et de la protection du patrimoine personnel des associés. Voyons ensemble les étapes fondamentales pour structurer une SCI avec efficacité et pertinence.

Définition de l’objectif et du type de SCI

Avant tout, il est crucial de déterminer précisément l’objectif de votre SCI. S’agit-il de gestion de patrimoine immobilier, d’investissement locatif ou de transmission ? Chaque finalité peut influer sur le choix entre une SCI de gestion, une SCI de construction-vente ou une SCI d’attribution. De même, la distinction entre la SCI familiale et la SCI professionnelle est importante pour cerner les implications fiscales et opérationnelles de l’entité.

Choix de la structure juridique et rédaction des statuts

Le choix de la structure juridique est également primordial. Bien que la forme la plus commune soit celle de la SARL pour une SCI, il est essentiel de peser les avantages et contraintes de chaque statut juridique. Consulter des exemples pertinents sur les spécificités d’une entreprise peut s’avérer utile.

La phase de rédaction des statuts doit être abordée avec rigueur, car elle définira le fonctionnement interne de la SCI. Il est recommandé de se pencher sur les points de vigilance à observer lors de la rédaction des statuts d’une SCI.

Apport en capital social

L’apport en capital est une étape clé, qu’il soit en numéraire ou en nature. Cela implique souvent de réaliser une évaluation des biens apportés, surtout dans le cas de l’apport d’un bien immobilier. Le montant du capital social de départ peut influencer la capacité d’emprunt de la SCI auprès des institutions financières.

Enregistrement et immatriculation de la SCI

Après rédaction et signature des statuts, l’enregistrement de ceux-ci est une formalité légale, suivie par la demande d’immatriculation de la SCI au Registre du Commerce et des Sociétés. Il est conseillé de se familiariser avec les étapes à suivre pour créer une entreprise en France, pour une compréhension exhaustive du processus.

Gestion fiscale et déclarations initiales

En ce qui concerne la fiscalité, choisirez-vous l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés ? Cette décision aura un impact considérable sur les bénéfices et les pertes déclarés. Il est pertinent de consulter les informations relatives aux déclarations fiscales de la première année, et notamment à consulter des cas spécifiques comme la déclaration des impôts pour les investissements Pinel.

Gérer une SCI au quotidien

La gestion courante d’une SCI nécessite un suivi organisé des activités locatives, des déclarations fiscales périodiques et de la gestion comptable. Assurer une transparence et une organisation méthodique est essentiel pour le succès à long terme de l’entité.

Possibilités d’évolution et d’investissement

Une fois la SCI établie, il convient d’explorer les potentialités d’évolution de votre investissement. Ceci peut inclure des opportunités telles que l’intégration de nouveaux biens immobiliers au portefeuille ou l’optimisation de la structure pour un meilleur rendement. Dans ce contexte, analyser des cas concrets comme celui de Capimmo peut offrir des aperçus qualitatifs des stratégies à employer.

Créer une SCI est une démarche exigeante, qui nécessite une considération approfondie de multiples facteurs, allant de la rédaction des statuts à la gestion quotidienne. En respectant les étapes clés de cette création et en vous informant régulièrement sur les meilleures pratiques et les évolutions législatives, votre investissement dans une SCI se fera avec discernement et efficacité.

découvrez ce que sont les trackers et comment ils fonctionnent pour mieux comprendre leur impact sur votre vie privée.

Quels sont les trackers et comment fonctionnent-ils ?

https://www.youtube.com/watch?v=2agwFZ1wnSs Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les trackers : des outils financiers incontournables et leur fonctionnement en détail. Rien de mieux pour optimiser vos investissements ! Fonctionnement des trackers en ligne Les différentes catégories…

découvrez s'il est toujours pertinent d'investir dans les journaux papier et prenez la meilleure décision pour votre entreprise.

Faut-il encore investir dans les journaux papier ?

https://www.youtube.com/watch?v=XB6-E4zY-1Y Dans un monde de plus en plus connecté, la question de savoir s’il est encore nécessaire d’investir dans les journaux papier se pose légitimement. Découvrez dans cet article les enjeux et les perspectives d’investissement dans ce secteur en pleine…

Les implications fiscales de l’investissement en SCI

Investir dans l’immobilier via une Société Civile Immobilière (SCI) est souvent présenté comme une solution avantageuse, mais avant de vous engager, il est impératif de comprendre les implications fiscales inhérentes à ce type de structure. La SCI est reconnue pour sa flexibilité de gestion et sa capacité à faciliter la transmission du patrimoine. Néanmoins, cette forme juridique dissimule des complexités fiscales qu’il convient d’analyser rigoureusement.
Déduction des intérêts d’emprunt avant la mise en location
Lorsque vous financez l’acquisition de biens immobiliers au travers d’une SCI, il est possible de déduire les intérêts d’emprunt des bénéfices imposables. Ce mécanisme réduit l’assiette de l’impôt, allégeant ainsi la pression fiscale, surtout si la SCI opte pour l’imposition au réel. En effet, le régime réel permet de prendre en compte l’ensemble des charges réelles supportées par la structure.
Fiscalité en cas de démembrement de propriété
Le démembrement de propriété est une stratégie qui consiste à séparer l’usufruit et la nue-propriété d’un bien. Cette pratique révèle des opportunités fiscales, spécialement lorsqu’elle est employée dans le cadre d’une SCI. L’usufruitier, souvent la SCI, bénéficie des revenus locatifs tandis que la nue-propriété, transmise aux héritiers, est exemptée de droits de succession dans la plupart des cas. Cette stratégie implique cependant une connaissance précise des règlements successoraux et fiscaux.
Les conséquences fiscales de la dissolution d’une SCI
Il est crucial de planifier les conséquences fiscales d’une cessation d’activité de la SCI. La dissolution entraîne une liquidation des biens, suivie de la clôture des comptes de la société. Les plus-values réalisées lors de la cession des biens sont alors soumises à l’impôt sur le revenu, et potentiellement aux prélèvements sociaux. Une analyse détaillée de la situation permettra de minimiser l’impact fiscal et de faire les meilleurs choix stratégiques.
Erreurs fréquentes dans le calcul du rendement
Le calcul du rendement d’un bien immobilier doit être effectué avec rigueur. Des erreurs peuvent survenir lorsqu’on néglige certains éléments comme les frais de gestion, les coûts d’entretien, ou les vacances locatives. Ces paramètres doivent être intégrés pour obtenir une évaluation précise de la rentabilité de l’investissement. De même, la prise en compte des avantages fiscaux potentiels doit être évaluée en fonction du profil et des objectifs de la SCI.
Attractivité fiscale de certaines législations
Des dispositifs comme la loi Périssol ou la loi Pinel favorisent l’investissement locatif en offrant des avantages fiscaux conséquents. Il s’agit de réductions d’impôts accordées pour l’acquisition de biens neufs destinés à la location. Cependant, ces mesures sont soumises à des conditions strictes et les avantages peuvent être remis en cause si ces conditions ne sont pas respectées sur le long terme.
Gestion des baux au sein d’une SCI familiale
La gestion des baux est un aspect crucial, en particulier au sein d’une SCI familiale. L’établissement de baux conformes et équilibrés entre les associés évite les conflits internes et assure la stabilité de la société. Ce point nécessite une attention toute particulière puisque des discordances peuvent entacher la viabilité fiscale et juridique de la SCI.
Optimisation fiscale de l’entreprise
Les décisions liées à l’optimisation fiscale de l’entreprise doivent être prises avec une compréhension approfondie des législations en vigueur. Les dirigeants de SCI doivent être au fait des nombreuses possibilités permettant de réduire légalement la charge fiscale, telles que l’amortissement de certains biens, la répartition intelligente des bénéfices ou la mise en place de stratégies d’investissement judicieuses.
En somme, investir en SCI requiert une considération approfondie des diverses implications fiscales. Une analyse préalable permet non seulement d’identifier les avantages mais aussi de mettre en lumière les défis fiscaux susceptibles d’apparaître tout au long de la vie de la société. Pour plus d’informations, des références telles que celles fournies par Affaires Internationales ou Next News peuvent vous offrir un éclairage sur les orientations stratégiques pertinentes pour votre SCI.

Avatar photo

Fabien

Bonjour! Je m'appelle Fabien, j'ai 41 ans et je suis Banquier d'affaire. Passionné par les marchés financiers et l'économie, j'accompagne mes clients dans leurs projets d'investissement. Je suis également un grand amateur de musique et de voyages. Bienvenue sur mon site web!

Voir tous les articles de Fabien →