Coronavirus: plus de 3 millions de morts dans le monde, course à la vaccination

Coronavirus: plus de 3 millions de morts dans le monde, course à la vaccination

Plus de trois millions de personnes sont mortes dans le monde du Covid-19 depuis le début de 2019, alors que la course à la vaccination se poursuit.

Plus de trois millions de personnes sont mortes dans le monde après l’épidémie de fin 2019, selon les chiffres réalisés par l’AFP samedi, et la course à la vaccination se poursuit.

Au total, 3.000.955 décès dus à Covid-19 ont été officiellement enregistrés, selon ce nombre tenu à 10h00 GMT à partir d’un rapport fourni par les responsables de la santé, qui a été plus qu’une épidémie virale au XXIe siècle, avec des exceptions externes. commune de la «grippe espagnole» sont sévères avec le SIDA.

Après un retard en mars, le nombre de décès par jour a de nouveau augmenté, avec une moyenne de plus de 12000 décès par jour la semaine dernière dans le monde, approchant les 14500 décès par jour enregistrés fin janvier, au plus fort de la année épidémique.

Plus de 139 millions de cas de contamination ont été identifiés, dont environ 730 000 par jour actuellement, un chiffre en constante augmentation depuis fin février. Rien que vendredi, plus de 829 000 cas ont été enregistrés en 24 heures, un record.

Au Brésil, deuxième pays le plus touché au monde, environ 3 000 décès sont annoncés chaque jour. Ce chiffre a plus que doublé depuis la mi-février.

La résurrection des morts est également très rapide en Inde, face à une faible troisième vague. Plus de 1 000 décès sont enregistrés chaque jour dans ce pays, neuf fois plus qu’au début du mois de mars.

A lire aussi :   Comment investir dans le bitcoin

Les efforts de l’Inde pour vacciner ses 1,3 milliard de personnes se heurtent à des obstacles, avec seulement 117 millions de vaccins administrés à ce jour et les stocks diminuant, ont déclaré certains responsables locaux.

La course de vaccination, qui n’est pas très moyenne selon les pays, a atteint près de 863 millions de doses injectées dans le monde, selon un rapport établi vendredi par l’AFP.

La principale arme contre la maladie pandémique, était la rareté dans le déclin de Johnson & amp; Johnson et attrapé par la propagation de variantes plus infectieuses qui sont devenues la force dominante de la pandémie.

A lire aussi

A lire aussi

Pourquoi les PME ne veulent pas annuler la dette de Kovidna

Covid-19: la France fait 100000 morts

Covid-19: à l’arrivée de 100000 décès, la France a restreint les voyages et a cru aux vaccins

La crypto-monnaie n’est pas neutre pour la démocratie

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap