OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Diplomatie et économie – L’accord-cadre avec Bruxelles s’affaiblit encore

Diplomatie et économie - L'accord-cadre avec Bruxelles s'affaiblit encore

Le syndicat suisse prévient que dans sa forme actuelle, le projet de traité avec l’Union européenne n’est pas acceptable.

Le syndicat suisse prévient que dans sa forme actuelle, le projet de traité avec l'Union européenne n'est pas acceptable.

Daniel Lampart, économiste en chef de l’Union syndicale suisse (USS). Sur le même sujet : La banque HSBC tente de préserver son image à Hong Kong – Actualité Banque & Assurance.

Un serpent de mer ou la quadrature du cercle? Une chose est sûre, les chances de réussite d’un accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne (UE) sont de plus en plus fragiles. L’économiste en chef du Syndicat suisse (USS), Daniel Lampart, lance en effet un avertissement cinglant: «Ce qui est actuellement négocié ne garantira pas la protection des salaires. Mais nous ne pouvons accepter un traité sans la protection des salaires, qui sont fixés indépendamment. “

Ce message attire d’autant plus l’attention que la majorité des partenaires sociaux est convaincue de l’intérêt, sinon de l’urgence de parvenir à un accord institutionnel avec Bruxelles. Cela obligerait la Suisse à intégrer presque automatiquement le droit européen, dans les domaines déterminant les possibilités d’accès au marché unique. Rappel des enjeux: près de 51% des exportations suisses sont actuellement destinées à l’UE et près de 70% des importations suisses en proviennent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Voir aussi