Économie et santé, alliance d’expertises entre entreprises et retraites

Si l’année 2021 ne démarre pas avec la meilleure nouvelle suite à l’annonce d’un nouveau semi-confinement lundi, Parlons économie a choisi de parler d’espoir et d’initiatives positives dans cette période. Nous abordons ainsi notre programme en parlant de croissance à Genève et de la place que prend la question du bien-être dans cette notion avec Karine Byland, chef de projet au département politique de la CCIG, Giovanni Ferro-Luzzi, professeur d’économie à Genève Université de gestion et à l’Université de Genève et Sylvain Weber, chef de projet de recherche à l’Institut de recherche appliquée en économie et gestion (IREG). Nous continuons avec Felix Staehli, co-fondateur d’Impact Hub Genève avec qui nous parlons de l’économie circulaire et des changements à apporter dans nos modes de consommation pour aller vers une économie plus durable. Enfin, pour finir, nous accueillons le co-fondateur de la plateforme Covid Héros, Tobias Kuster ainsi qu’une marchande bénéficiaire de cette plateforme, Diane Mier y Teran, fondatrice du restaurant EnvieVegan. Ils détaillent le fonctionnement de cette plateforme et son intérêt pour les commerçants.

Le Focus: Bien-être durable, quelle croissance pour Genève?

Le Focus: Bien-être durable, quelle croissance pour Genève?

Pour ouvrir le programme de la journée, nous abordons le vaste sujet de la croissance et en particulier celui de notre canton, Genève. Sur le même sujet : Site qui accepte bitcoin ?. En effet, depuis 2019, la CCIG mène une étude, menée par un comité scientifique et chargé d’étudier la croissance à Genève afin de déterminer des scénarios de réflexion et des outils d’aide à la décision sur la manière d’aborder la croissance à Genève.

Nous discutons du sujet avec nos invités, Karine Byland, chef de projet au département politique de la CCIG, Giovanni Ferro-Luzzi, professeur d’économie à l’Université de gestion de Genève et à l’Université de Genève et Sylvain Weber, responsable des projets de recherche à l’Institut de recherche appliquée en économie et gestion (Ireg).

Pour nos hôtes, la croissance ne se limite pas à la simple analyse du PIB qui est souvent le principal indicateur pris en compte mais peut être abordée sous de nombreux angles qu’ils soient philosophiques, sociaux, culturels ou économiques.

A Genève, on constate que la croissance économique est honorable en raison du dynamisme de la région qui attire de nombreuses entreprises et travailleurs de toute la région transfrontalière. Mais cette croissance économique implique aussi des aspects moins positifs comme l’augmentation des inégalités, la saturation du marché du logement, la surcharge des transports en commun …

L’objectif de l’étude réalisée par la CCIG est donc de comprendre les mécanismes de croissance et ses conséquences, mais aussi de répondre aux questions des entreprises à ce sujet.

À ce jour, nous constatons que la croissance est principalement liée au bien-être global et économique des personnes. Il est important que les entreprises se préoccupent des attentes des clients et des employés, en particulier l’équité au sens large.

Combien de satoshis faut-il pour faire un bitcoin ? ?
Sur le même sujet :
Comment pouvez-vous obtenir des Bitcoins gratuitement?Jouez aux dés. Différentes plateformes proposent des…

Genève bouge pour la planète: L’économie circulaire du bassin lémanique.

Dans cette partie de notre programme, nous nous intéressons aux initiatives locales qui vont dans le sens du développement durable et aujourd’hui, nous abordons le thème de l’économie circulaire avec Felix Staehli, co-fondateur d’Impact Hub Genève. Voir l'article : Comment faire un wallet bitcoin ?. Une économie basée sur le principe « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ».

Notre invité nous explique qu’adopter une approche circulaire dans notre façon de consommer est à la portée de tous et qu’à travers de petits changements dans notre vie quotidienne, nous pouvons tous y contribuer. Il s’agit de trouver des alternatives plus durables et circulaires. Par exemple, lorsque vous souhaitez changer de voiture, vous pouvez acheter un véhicule neuf chez un concessionnaire (économie «classique») ou choisir de vous rendre sur des plateformes de partage comme Mobility (économie circulaire). La trotteuse est également un exemple de mode de consommation circulaire.

Marché du livre, un exemple de seconde main

D’autre part, notre invité souligne que pour que l’économie circulaire devienne le nouveau mode de consommation de masse, cela nécessite un changement de paradigme et l’implication de nombreux acteurs pour la rendre accessible et compréhensible pour le consommateur. Cette économie repose en fait sur un travail collaboratif entre les différents acteurs.

Felix Staehli nous donne les clés pour adopter l’économie circulaire.

Ethereum, Litecoin, and Ripple’s XRP – Daily Tech Analysis – January 14th, 2021
Lire aussi :
EthereumEthereum rallied by 7.65% on Wednesday. Reversing a 3.56% loss from Tuesday,…

Genève innove: la plateforme Covid Héros et son accompagnement auprès des commerçants et restaurateurs.

Pour clore ce premier show de 2021, on parle de la plateforme Covid Héros avec son co-fondateur, Tobias Kuster et Diane Mier y Teran, fondatrice du restaurant EnvieVegan et marchand bénéficiaire de la plateforme. Ceci pourrez vous intéresser : quelle banque accorde un pret facilement.

Logo de la plateforme Covid Héros

Cette plateforme, née en mars 2020, lors du premier semi-confinement, a permis d’aider de nombreux commerçants pendant les deux premières vagues de l’épidémie et, même si nous aurions préféré ne plus en avoir besoin en 2021, poursuivra son action pour ce second semi-confinement.

Son principe: permettre l’achat de bons à utiliser dans les commerces et restaurants au moment de la reprise. En vendant ses coupons, Covid Héros permet aux commerçants de recevoir des liquidités immédiates. La plateforme donne également la possibilité de faire des dons directement au commerçant ou au restaurateur de votre choix pour les aider à traverser la crise.

Cette initiative aide les commerçants mais n’est bien sûr pas suffisante. Aujourd’hui, les commerçants demandent des mesures d’aide donnant lieu à des compensations substantielles afin d’éviter des dommages sociaux après la crise.

Nos clients nous donnent des détails.

Chronique économique - L'économie va rebondir grâce à la vaccination
Lire aussi :
Il est peu probable que le nouveau coronavirus disparaisse seul de nos…

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap