Focus sur ReDI School, partenaire de la Fondation Société Générale

Focus sur ReDI School, partenaire de la Fondation Société Générale

ReDI School est ravie de collaborer avec la Fondation Société Générale dans le cadre de notre mission visant à accélérer l’intégration des jeunes réfugiés sur le marché du travail en Allemagne.

En encourageant l’apprentissage des compétences du XXIe siècle, ce projet favorise l’inclusion sociale des jeunes nouveaux arrivants à Berlin. Grâce à ce programme mis en place en 2019, 200 jeunes ont pu acquérir de nouvelles compétences numériques et rejoindre une communauté bienveillante et dynamique réunissant de nouveaux arrivants, des bénévoles et des entreprises allemandes.

Le projet est divisé en deux parties. Une partie axée sur les enfants (8-16 ans) et une partie sur les jeunes (18-30 ans).

Dans le cadre du programme « Digital Kids », nous explorons l’univers du code et organisons des ateliers ludiques le week-end.

Toutes les activités se basent sur une approche inclusive axée sur la curiosité qui nous aide à établir une relation de confiance fructueuse avec les enfants et leurs familles. Nous éveillons leur intérêt pour la technologie et les encourageons à explorer cet univers par eux-mêmes.

Dans le cadre du programme « Digital Youth », nous proposons une formation numérique aux jeunes adultes. Nous les aidons à acquérir les bases du numérique et certaines compétences techniques afin qu’ils puissent utiliser un ordinateur efficacement. Tous les élèves du programme Digital Youth sont issus de l’immigration et arrivent chez nous sans aucune expérience informatique.

Après seulement deux semestres de cours hebdomadaires, ils sont déjà capables d’utiliser Microsoft Office et d’autres applications essentielles.

De plus, nos jeunes élèves participent à plusieurs ateliers professionnels dans lesquels ils apprennent à rechercher des emplois et à postuler. Des experts en ressources humaines les accompagnent dans l’apprentissage des compétences générales telles que la rédaction d’un CV ou d’une lettre de motivation, la création d’un profil Linkedin et la navigation sur le marché du travail allemand.

Les bénévoles sont un élément clé de notre communauté. En effet, nous ne pourrions pas mener à bien notre mission sans eux ! Près de 100 bénévoles soutiennent le programme Digital Kids & Youth tout au long de l’année et partagent leurs connaissances en tant qu’enseignants, formateurs ou coachs. Ils sont fantastiques. Leur engagement et leur volonté d’aider nos élèves dépassent toutes nos espérances et sont un véritable moteur d’intégration. Pour nous, ce ne sont pas simplement des professeurs, ce sont des héros !

A lire aussi :   banque en ligne ou pas

ReDI School utilise la technologie pour faire tomber les barrières et connecter les leaders de demain. La décision d’inclure des préadolescents et des adolescents dans notre programme nous est donc venue naturellement. En tant qu’école, nous nous engageons à faire en sorte que tous nos participants contribuent de façon positive à la société future. Pour concrétiser cette ambition, les enfants et les adolescents doivent être inclus dans le processus. Comment parler de l’avenir sans les leaders de demain ?

Nous croyons fermement qu’une société plus inclusive et représentative se construit dès les premières années de l’enseignement obligatoire. En familiarisant les élèves très tôt à l’univers du numérique, nous pensons pouvoir contribuer à réduire l’écart entre les classes et garantir un avenir durable et équitable pour tous.

Malheureusement, une grande partie des jeunes migrants n’ont pas la possibilité de développer les compétences essentielles au XXIe siècle et n’ont pas non plus accès aux équipements, infrastructures et réseaux sociaux dont ils auraient besoin. La priorité de ReDI School est de créer un espace d’apprentissage sûr et inspirant, où les enfants et les jeunes peuvent rencontrer d’autres élèves partageant les mêmes idées, acquérir de nouvelles compétences et se faire de nouveaux amis.

Parler d’intégration est ennuyeux – en revanche, se faire un nouvel ami venant d’un autre pays, c’est passionnant ! L’inclusion telle que nous la connaissons chez ReDI School est transversale. Elle n’a pas de nom, elle n’appartient à aucune ethnie ou religion. Nous créons un lieu pour les étudiants qui ont soif d’apprendre, un lieu où ils découvrent de nouvelles façons de penser et d’autres modes de vie.

Chez ReDI School, nous voyons les défis comme des opportunités et nous faisons toujours en sorte de tirer le meilleur parti de la situation. Axer nos efforts sur la résolution des problèmes a été l’une des composantes essentielles du processus de création de cette organisation, et ce depuis le début de ReDI School il y a cinq ans. Nous avons poursuivi cette phase d’apprentissage intensif lorsque le Covid-19 a frappé l’Europe en mars 2020.

A lire aussi :   comment faire un credit quand on est fiché banque de france

Les défis étaient multiples : le manque d’ordinateurs portables et de souris, une mauvaise connexion Internet dans les camps de réfugiés et à la maison pour nos élèves, et le fait que ces derniers n’aient aucune expérience des outils de conférence en ligne. En moins de deux semaines, nous avons pu réorganiser le semestre pour que ce dernier puisse être suivi entièrement en ligne. Nous avons mis à profit toute notre créativité et fait appel à notre communauté pour réfléchir aux différentes manières de mieux comprendre les besoins des élèves pendant le confinement.

Pour passer des cours en présentiel aux cours en ligne, nous avons transmis les devoirs aux élèves via WhatsApp, mis à leur disposition des ordinateurs portables et des clés internet et accompagné les enseignants dans l’adaptation du format de leurs sessions. De plus, des didacticiels vidéo faits maison, des Powerpoints et des appels de test pour apprendre à « rejoindre des réunions Hangout ou Zoom» ont été proposés à nos élèves. C’était amusant, passionnant et inspirant de voir à quel point les membres de notre communauté étaient engagés et désireux de rester ensemble et de s’entraider. En fournissant des ordinateurs portables ou des clés internet à nos élèves dans le besoin, nous leur avons redonné espoir et les avons remotivés à participer à nos cours.

Nous avons appris que chaque élève suit un parcours d’apprentissage différent et, pour qu’il n’y ait aucune discrimination, nous devons comprendre parfaitement leur expérience individuelle et leur proposer des alternatives pour atteindre le niveau de leurs camarades de classe. Nous avons donc commencé à proposer des séances de coaching individuelles, où chaque élève peut, à son propre rythme, revoir les différentes sessions, accompagné par un super-héros (à savoir un enseignant).

Les mesures de confinement mises en œuvre pour endiguer la pandémie de Covid-19 ont mis en lumière les inégalités existantes en termes d’accès aux technologies et à l’enseignement technique. Il est plus important que jamais de s’assurer que personne n’est laissé pour compte.

A lire aussi :   comment encaisser un chèque à la banque postale

Grâce au soutien significatif de la Fondation Société Générale, nous avons désormais la possibilité de renforcer ce que nous avons construit au cours des douze derniers mois et d’améliorer davantage la qualité de notre service. La création collective est un pilier de ReDI School. Par conséquent, nous nous efforçons d’impliquer au maximum notre communauté et de recueillir autant de commentaires que possible tout au long du semestre. Nous organisons des sessions de feedback avec les élèves et les enseignants. Nous demandons à nos parties prenantes de remplir chaque mois des formulaires de feedback et nous organisons des ateliers de design thinking pour relever ensemble les défis auxquels nous devons faire face. Tout cela nous permet d’adapter notre programme en fonction des besoins de nos participants, en constante évolution, et d’accroître l’impact de nos activités. En 2021, nous espérons pouvoir reprendre l’enseignement en présentiel et revoir notre école à nouveau pleine de monde, en respectant, bien entendu, les mesures de distanciation sociale et les règles de santé et de sécurité.

Pour le prochain semestre, qui débutera en mars 2021, nous prévoyons de nouveaux services tels que le coaching individuel dans la recherche d’emploi, les visites d’entreprises, des ateliers professionnels et des activités ludiques, comme des chasses au trésor autour de Berlin (*pour apprendre à utiliser Google Maps), des fêtes estivales et des visites au musée.

Tout en respectant toutes les restrictions liées au Covid-19, nous voulons permettre à nos élèves de partager du temps avec leurs camarades pour étudier et s’impliquer dans la vie sociale en Allemagne. Nous souhaitons accueillir davantage d’élèves, organiser plus d’ateliers pour les enfants et établir de nouveaux partenariats pour proposer des stages à nos jeunes apprenants. Si nous sommes contraints de repousser la date de reprise de nos cours en présentiel, nous pouvons dire avec fierté que nous sommes « ReDI for it ». Les protocoles, les stratégies et les infrastructures que nous mettons en œuvre nous permettront d’organiser un autre semestre en ligne, sans compromis sur l’efficacité et l’impact de nos activités.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap