Important revers judiciaire pour le deuxième restaurant de Philippe Etchebest

Important revers judiciaire pour le deuxième restaurant de Philippe Etchebest

Philippe Etchebest a réclamé plus de deux millions d’euros à un voisin dans une affaire avec un autre restaurant que le chef voulait construire à Bordeaux. Mais au final, selon nos confrères, le tribunal a débouté ce dernier en 20 minutes et l’a même condamné pour son « préjudice moral ». Le célèbre chef cuisinier, le meilleur employé de France, doit payer 20 000 euros de dommages et intérêts et 5 000 euros de frais de procédure, le tribunal a estimé que sa convocation visait à faire pression sur un voisin.

Philippe Etchebest demande depuis plusieurs mois à Christophe Chaillet de retirer les demandes de révocation de permis de construire dans le quartier des Chartrons. Comme le soulignent nos confrères, l’affaire remonte à 2018. Si Philippe Etchebest avait reçu un permis de construire de la rue Rode pour enfin ouvrir un restaurant gastronomique, une épicerie et un salon de thé, son voisin Christophe Chaillet avait été interpellé par un tribunal administratif en revenir. Dans le cas de SCI Chartronside, le chef, cette plainte est considérée comme abusive et a été saisie par le tribunal de grande instance en février 2019. Dans l’intervalle, les permis de construire ont d’abord été révoqués, puis suspendus, bien que l’affaire soit toujours pendante.

& gt; & gt; Lire aussi – Philippe Etchebest voit le permis de construire de son deuxième restaurant suspendu

Si l’avocat d’un avocat constate que son voisin a abusé des procédures abusives, le tribunal

(…) Cliquez ici pour voir le reste

Bitcoin s’écrase, la banque centrale turque souffle sur le marché boursier froid: les États-Unis surveillent la Suisse et le Vietnam, la Chine doit être plus transparente Avion de chasse: la Corée du Sud dévoile son KF-21 pour faire face à la crise

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap