OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

La banque d’investissement Lazard a vu son bénéfice net bondir en 2020

La banque d'investissement Lazard a vu son bénéfice net bondir en 2020

La bonne performance des activités de conseil financier, notamment au dernier trimestre, a soutenu le groupe bancaire dirigé par Kenneth Jacobs.

La banque d’investissement franco-américaine Lazard a annoncé vendredi une hausse de 40% de son bénéfice net en 2020, soutenue par la bonne performance de ses activités de conseil financier, notamment au dernier trimestre.

Dans le détail, le bénéfice net annuel 2020 a atteint 402 millions d’euros, contre 287 millions un an plus tôt, a déclaré Lazard dans un communiqué.

L’année dernière, la banque d’affaires a connu un quatrième trimestre particulièrement dynamique, avec un résultat opérationnel historiquement élevé grâce à une activité intense, notamment en conseil financier, et dans une moindre mesure en management. actif.

Au cours de ce seul trimestre, il a réalisé un bénéfice net plus que doublé.

Sur l’ensemble de l’année, cependant, son résultat opérationnel est en légère baisse, de 1%, principalement en raison d’une moindre activité en gestion d’actifs, qui a compensé la croissance du conseil financier.

Concernant les mois à venir, la banque est optimiste quant aux perspectives: “pendant et depuis le quatrième trimestre 2020, Lazard est engagé dans des opérations de fusions-acquisitions importantes et complexes”, fait-elle valoir dans le communiqué.

Parmi ces opérations, il s’agit notamment de la manœuvre dans le rachat à 21 milliards de dollars de la biotech américaine Immunomedics par le laboratoire californien Gilead ou même soutenu la holding de la famille Agnelli, Exor, dans le cadre de la fusion à 29 milliards de dollars de constructeurs automobiles Fiat Chrysler et PSA.

Elle dit qu’elle est également impliquée dans diverses opérations de restructuration de dette complexes et «hautement visibles».

«Nous entrons en 2021 tirés par une activité dynamique dans toutes nos activités à l’échelle mondiale et des opportunités de croissance dans lesquelles nous continuons d’investir», a déclaré Kenneth Jacobs, directeur de la banque, cité dans le communiqué de presse.