OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Le Cac 40 ronge son frein après la conférence de presse de Christine Lagarde

Le Cac 40 ronge son frein après la conférence de presse de Christine Lagarde

John Wiburg |

Paris est au point mort alors que la BCE, comme prévu, a maintenu sa politique inchangée. Le marché a encore plus faim après la conférence de presse de Christine Lagarde.

Paris est au point mort alors que la BCE, comme prévu, a maintenu sa politique inchangée. Le marché a encore plus faim après la conférence de presse de Christine Lagarde.

Il n’ya rien de nouveau à la conférence de Christine Lagarde

invest.fr |

21 janvier à 15:39

| Mis à jour le 21/01/21 à 16:22 @ JohnWiburg Sur le même sujet : peut on changer de banque quand on a un credit immobilier.

Biden a été mieux accueilli que prévu par les indicateurs

La bourse de Paris a légèrement reculé après la décision inattendue de la Banque centrale européenne de ne pas modifier la politique monétaire. Dans le communiqué d’aujourd’hui, le Conseil a déclaré “réaffirmer l’attitude très favorable de sa politique monétaire”. Ainsi, les taux d’intérêt restent inchangés à 0% pour le refi, 0,25% pour les prêts marginaux et -0,5 pour les dépôts. Sur le même sujet : Quel logiciel pour comptable ? Le montant du programme d’achat d’urgence en cas de pandémie (PEPP) est maintenu à 1,850 milliard, ce qui semble indiquer que le conseil estime que l’augmentation de 500 milliards annoncée en décembre sera suffisante pour contenir les effets de la crise sanitaire. La BCE a également réaffirmé sa disponibilité à adapter tous les instruments à sa disposition si nécessaire.

Lors de la conférence de presse, Christine Lagarde n’a pas vraiment éclairé les perspectives, tout en admettant que la crise sanitaire constituait une menace pour l’économie européenne. Elle a déclaré que l’économie de la zone euro devrait se contracter au quatrième trimestre et que les mesures restrictives devraient peser encore plus sur le PIB au premier trimestre. Néanmoins, il a noté que les indicateurs les plus récents étaient toujours conformes aux prévisions présentées en décembre. Elle a également admis que l’appréciation de l’euro, qui avait atteint son plus haut niveau depuis deux ans et demi au début du mois de janvier, maintenait l’inflation à la baisse et a assuré que la BCE continuerait à surveiller les taux de change. Enfin, le président de la BCE a estimé qu’une fois les effets de la pandémie atténués, la reprise de la demande, soutenue par la politique monétaire et budgétaire accommodante, exercerait une pression sur la croissance de l’inflation à moyen terme.

L’immobilier commercial sous pression

Christine Lagarde a déclaré la semaine dernière que les prévisions économiques de la BCE publiées en décembre pour la zone euro étaient tenues, mais à condition que les mesures d’endiguement de la pandémie soient levées en mars. Voir l'article : Quelle est la différence entre une EI et une EURL ? Sur le marché des changes, l’euro a légèrement progressé à 1,2140 USD

Peu après 15h30, le Cac 40 perd 0,38% à 5607,07 points, après avoir culminé à 5665,98 (+ 0,67%) avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros. À New York, le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq Composite tournent autour de l’équilibre

Bonne surprise pour Joe Biden nouvellement nommé, le nombre de chômeurs est passé de 26 000 à 900 000 aux États-Unis la semaine dernière. Le consensus de Bloomberg prévoyait 935 000 réclamations à 926 000 (contre 965 000 révisées) sept jours plus tôt. Le nombre d’appartements commencés a augmenté de 5,8% en décembre pour atteindre 1,7 million d’appartements en décembre, où le marché prévoyait une augmentation de 0,8%. Au total, l’indice d’activité de la Fed de Philadelphie s’est raffermi à 26,5 points en janvier contre 11,8 et 9,1 attendus en décembre.

A lire sur le même sujet