OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Le Crédit Agricole déprécie sa filiale CA Italia de 900 millions d’euros

Le Crédit Agricole déprécie sa filiale CA Italia de 900 millions d'euros

Le groupe français affirme qu’il réagit à des politiques monétaires ultra-accommodantes et à des taux d’intérêt historiquement bas.

Le groupe bancaire Crédit Agricole a annoncé mardi dans un communiqué de presse la dépréciation de sa filiale CA Italia de 900 millions d’euros, en raison de politiques monétaires ultra-accommodantes et de taux d’intérêt historiquement bas.

“Nous avons constaté que les trajectoires financières qui peuvent être tracées pour Crédit Agricole Italia dans les prochaines années, bien que parfaitement satisfaisantes à nos yeux, ne sont plus aussi élevées que ce qui était nécessaire pour justifier les prix d’acquisition des années 2000”, a justifié Jérôme Grivet, directeur financier du groupe, lors d’une conférence téléphonique avec les journalistes.

A l’occasion de la crise sanitaire et économique, “beaucoup de dettes publiques supplémentaires ont été mises en place” et “pour que cette dette publique soit soutenable à long terme, les taux d’intérêt doivent rester bas pendant longtemps”, a-t-il déclaré.

La Banque centrale européenne (BCE) a en effet abaissé son taux de dépôt à -0,5 % cette année, ce qui s’apparente à une taxe sur les institutions bancaires qui ont des dépôts excédentaires trop importants auprès de la banque centrale. Quant au taux d’intérêt principal, il est à 0% depuis 2016. Cette politique monétaire ultra-accommodante, qui consiste également en un programme de rachat massif d’actifs, vise à soutenir l’activité mais pèse sur la rentabilité des établissements bancaires.

Si le groupe continue à prévoir une croissance de l’activité en Italie dans le futur, celle-ci devrait être inférieure aux prévisions initiales.

Cette dépréciation de 900 millions d’euros sera enregistrée dans les comptes du quatrième trimestre de Crédit Agricole SA, l’entité cotée de la banque mutualiste, et “n’aura pas d’impact sur la solvabilité ou la liquidité”, a déclaré la banque dans le communiqué de presse. Pour l’ensemble du groupe, c’est-à-dire en incluant les banques régionales, la dépréciation s’élèvera à environ un milliard d’euros.

Crédit Agricole Italia, anciennement connu sous le nom de Crédit Agricole Cariparma, est une filiale du groupe français depuis 2007. Il s’agit de la sixième banque d’Italie, fortement implantée dans le nord du pays.

Le pays est le deuxième marché domestique du groupe Crédit Agricole.