Londres : une piscine incroyable entre deux immeubles, mais pas pour tout le monde - Banque Mag

Londres : une piscine incroyable entre deux immeubles, mais pas pour tout le monde

Un chef-d’œuvre de modernité, un rêve à l’état pur, une prouesse technique… tous les superlatifs peuvent être attribués à cette piscine londonienne. Sky Pool, comme on l’appelle, est une nouvelle attraction à Battersea (sud-ouest de Londres) car elle relie deux bâtiments dans le cadre du programme Embassy Gardens, rapporte Le Figaro Real Estate. Si beaucoup ont exprimé des doutes sur sa mise en œuvre et ont attendu de le voir en taille réelle, et pas seulement en plans, ils n’ont pas été déçus, et de nombreux médias de la chaîne l’ont également signalé.

Construit avec un fond de 36 centimètres pour supporter le poids de l’eau (375 tonnes) et de ses habitants, il mesure encore 25 mètres de long et suspendu à 35 mètres au-dessus du sol. Les âmes sensibles ou sujettes aux vertiges, se retiennent. Hal l’a conçu avec des panneaux acryliques pour être le plus grand du genre au monde. Il fait office de pont entre deux bâtiments pourtant distants de 15 mètres. Les photos exposées montrent clairement les silhouettes de personnes nageant entre les deux bâtiments. Ceux-ci, reflétés en vert, entourent donc le pont d’azur qui les relie au dernier étage.

& gt; & gt; A lire aussi – New York construira une piscine olympique flottante

Et vu d’en bas, son bleu se confond avec le ciel et est tout aussi rêveur que nos confrères le prétendent, mais il est très critiqué. La raison? Il n’est pas destiné à tout le monde. Car si le programme immobilier prévu (…)

(…) Cliquez ici pour voir le reste

Crédit immobilier : de nouvelles restrictions pour les banques cet été ? Interdiction des chaudières fioul : un consommateur sur deux compte entretenir l’installation Immobilier : la réglementation peut-elle annuler la déchéance du prêt Exode urbain, fin des bureaux… le monde est-il vraiment enterré avant ? Immobilier : Face à l’envolée des résidences secondaires, le Breton implore le statut de résident

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap