OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE GRATUIT !

Nouvelle hausse en vue à la Bourse de Paris

Nouvelle hausse en vue à la Bourse de Paris
SIMULER UN CREDIT EN 1 MINUTES !

La Bourse de Paris devrait ouvrir plus haut vendredi à la suite de nouveaux records à Wall Street, se préparant à accueillir une foule de données économiques, y compris le taux de chômage américain très attendu.

Le contrat à terme sur indice CAC 40 a progressé de 0,39% quarante minutes avant l’ouverture, au lendemain d’un gain de 0,82% à 5 608,54 points.

“Les indices européens devraient ouvrir un peu plus haut ce matin en attendant la publication des chiffres de l’emploi américain pour janvier qui pourraient confirmer (ou non) la bonne évolution de l’économie (américaine)”, anticipe John Plassard, directeur d’investissement chez Mirabaud.

Wall Street a terminé en forte hausse jeudi, affichant de nouveaux records sur l’indice S&P 500 et le Nasdaq tandis que le Dow Jones Industrial Average gagnait 1,08%.

Les investisseurs suivront également l’évolution de l’euro / dollar: la devise européenne étant ramenée jeudi sous le seuil de 1,20 dollar pour la première fois depuis début décembre.

De plus, le taux de chômage américain, qui sera publié dans l’après-midi, pourrait servir de test pour voir si le dollar réagit favorablement aux données positives aux États-Unis.

Elle devrait rester stable en janvier aux Etats-Unis, pour le troisième mois consécutif, une stabilisation du marché du travail amenant certains à penser que le plus dur est passé pour l’économie américaine touchée par la pandémie de Covid-19.

En matière de santé, le chef de l’OMS en Europe a appelé vendredi les Européens à accélérer leur campagne de vaccination contre Covid-19, dans un entretien avec l’AFP, appelant les sociétés pharmaceutiques à «unir leurs efforts».

Critiquée pour la lenteur de ses campagnes de vaccination, l’Union européenne a pour objectif de vacciner 70% de sa population d’ici l’été alors que la Croix-Rouge s’est alarmée jeudi du manque d’accès des pays pauvres aux vaccins.

Aux Etats-Unis, un troisième vaccin est en vue: celui de Johnson & amp; Johnson, qui a demandé jeudi l’autorisation conditionnelle de son vaccin Covid-19

Pour le moment, rien ne garantit que les vaccins anti-Covid arrivés sur le marché depuis décembre resteront efficaces contre les nouvelles variantes plus contagieuses du coronavirus qui se propagent à travers la planète.

Les investisseurs attendent toujours le plan de relance américain alors que la Maison Blanche refuse de réviser son montant, fixé à 1,900 milliard de dollars.

La secrétaire au Trésor Janet Yellen s’est entretenue jeudi avec la police du marché au sujet de l’affaire GameStop, qui a balayé Wall Street la semaine dernière, mais aucune mesure n’a été prise immédiatement.

BNP Paribas: le groupe a dégagé un bénéfice net de 7,07 milliards d’euros en 2020 malgré la crise, en baisse de 13,5% par rapport à l’année précédente, mais un peu moins que prévu.

Sanofi: le géant pharmaceutique français proposera un dividende en hausse après avoir publié vendredi un résultat net très solide en 2020, dopé par la vente de ses actions Regeneron.

Alstom: le groupe a retiré l’offre de Bombardier Transport, pourtant retenu par la RATP et la SNCF pour fournir les nouvelles rames de la ligne B du RER, expliquant que le contrat n’est pas viable.

Vinci: le géant français du bâtiment et des infrastructures de transport, a enregistré une baisse de 61,9% de son résultat net en 2020, fortement affecté par la baisse du chiffre d’affaires de ses activités autoroutières et aéroportuaires.