Opinion | La grande transformation des entreprises du CAC 40 - Banque Mag

Opinion | La grande transformation des entreprises du CAC 40

Publié le 15 avril 2021 18 h 00

2020 sera une année de tous les dangers et du chaos. Nous connaissons les vrais capitaines de l’industrie dans la tempête. Trois conditions sont requises.

Premièrement, il peut être manoeuvré. On aurait pensé que la pandémie déplacerait le CAC 40. L’erreur, car jamais auparavant il n’y a eu autant de manœuvres importantes: la fusion entre PSA et FCA, l’acquisition d’Alstom par Bombardier, l’acquisition de Tiffany par LVMH, et l’OPA de Veolia à Suez. Être agile, c’est avant tout être polyvalent: voir de loin et regarder les détails (car le diable est dans les détails). Être mobile, c’est être attentif à être un acteur et non un pion fixe.

Le sens du produit

Le sens du produit

Ensuite, donnez un sens au produit. Lire aussi : Trop d’excès la semaine passée ? Le Cac 40 retombe de 0,8%, la « Tech » chute à Wall Street. Quel que soit le nom, «voiture», «nourriture», «geek», «toits», c’est une amélioration pour professionnaliser les profils et les fans de leur métier: Agon (L’Oréal), Frérot (Veolia), Poupart -Lafarge ( Alstom), Tavares (Stellantis) … Quand nous n’avons pas tout de suite ces talents en termes de spécialisation, nous nous tournons vers la réserve pour apporter l’effort qui écrase la chaussure; ici, Alexandre Bompard nomme Rami Baitieh pour relancer l’hypermarché Carrefour, où Stéphane Richard nomme Michaël Trabbia pour conduire l’innovation Orange.

L’heure est venue de prendre ses fonctions, le 1er juillet 2021, lorsque près d’un tiers du CAC 40 renouvellera son exécutif par rapport à 2019, avec 75% de nouveaux managers venant de l’intérieur (Andriès Safran, Bazin Saint -Gobain, Hieronimus L ‘Oréal ou Roussat chez Bouygues …) et une expertise 100% externe retrouvée dans le secteur d’activité: Hudson (Sanofi), MacGregor (Engie) et de Meo (Renault). Donc la pratique du «parachute sec» (sans expérience du secteur et / ou de l’entreprise) est très bonne.

Danon, Engie et Renault, à l’époque de Ghosn, ont détruit la valeur en raison d’une mauvaise gouvernance et ont oublié l’essentiel: leur travail; Emmanuel Faber a été démis de ses fonctions car il a perdu le sens du produit; il devait se souvenir que le fondateur de Danone, Antoine Riboud, marquait un Carambar à la télévision.

Ce qui est vrai pour les administrateurs l’est également pour les conseils d’administration. De grands progrès ont été accomplis, mais les conseils ne sont pas pertinents dans les domaines de l’entreprise qui doivent être surveillés. Pour aller plus loin, il sera certainement nécessaire de passer de profils beaucoup plus numériques de profils «établissements» étroitement liés aux biens de consommation et aux nouvelles technologies.

Jouer collectif

Jouer collectif

Jouer ensemble est la troisième condition. N’est-ce pas le chef de Novartis qui a pris le slogan – «Ne pas dominer l’entreprise» – pour dire que le chef doit se mettre au service du collectif? C’est la victoire des «joueurs d’équipe» et la défaite de l’égocentrique. Jouer collectivement, c’est avant tout travailler en équipe au sein d’un Comité Exécutif solide, savoir s’entourer des meilleurs et suivre le rythme. Il est également en faveur du double gouvernement comme facteur de contrôle et d’équilibre, gage d’équilibre et moyen d’organiser les transitions. En 2013, seules 35% des entreprises du CAC 40 avaient une double gouvernance, 60% au 31 mars 2021 et 65% au 1er juillet 2021 (26/40), Ethics & amp; Comités.

Savoir, c’est donc rejoindre votre conseil d’administration. Isabelle Kocher et Emmanuel Faber ont étudié dur. Finalement, au cas où, vous savez comment gérer un fonds entrepreneurial. Ne caricaturons pas trop rapidement les actions des entrepreneurs, car leurs critiques permettent aux dirigeants les plus clairs de diriger un gouvernement dysfonctionnel et de rétablir la santé. Un conseil: le meilleur moyen de ne pas tomber sous la colère d’un entrepreneur est de l’avoir pour votre entreprise.

Vincent de La Vaissière est président de VcomV et auteur de l’étude CAC 40 2021.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap