SOCIETE GENERALE : Le titre pourrait souffrir d’une aversion au risque à la fin de l’année (mandat PUT 5870

SOCIETE GENERALE : Le titre pourrait souffrir d'une aversion au risque à la fin de l'année (mandat PUT 5870

Le titre pourrait souffrir d’une aversion au risque à la fin de l’année.

Principal scénario baissier : Mandat PUT DE000UC16VQ7
Autre scénario haussier : Mandat CALL DE000UC14LF6

Copyright (c) 2020 www.tvfmedia.fr

Cette analyse a été préparée par TV Finance et diffusée par BOURSORAMA le 23/12/2020 à 09:30:05.

Agissant exclusivement en tant que chaîne de diffusion, BOURSORAMA n’a participé en aucune façon à sa préparation et n’a exercé aucun pouvoir discrétionnaire dans sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été transcrites “telles quelles”, sans représentation ni garantie d’aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne reflètent pas les vues de BOURSORAMA. Sous réserve des lois applicables, ni les informations contenues dans ce document ni les analyses qui y sont exprimées ne peuvent être tenues pour responsables par BOURSORAMA. Le contenu des analyses mises à disposition par BOURSORAMA est fourni à titre indicatif et n’a pas de valeur contractuelle. Il constitue donc une simple aide à la décision sur laquelle l’utilisateur conserve un contrôle absolu.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (“ACPR”) et par l’Autorité des Marchés Financiers (“AMF”) en tant que Prestataire de Services d’Investissement et placé sous le contrôle prudentiel de la Banque Centrale Européenne (“BCE”).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient une politique de gestion des conflits d’intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles pour prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d’intérêts au regard des recommandations d’investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s’assurer que les salariés de BOURSORAMA ne sont pas en situation de conflit d’intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d’investissement.

A lire aussi :   États-Unis : l'économie termine sa phase de création d'emplois

Les lecteurs sont informés que BOURSORAMA n’a pas de conflit d’intérêt qui pourrait affecter l’objectivité des analyses diffusées. A cet égard, le lecteur est informé qu’il n’y a pas de lien direct entre les analyses diffusées et la rémunération variable des salariés de BOURSORAMA. De même, il n’existe aucun lien financier ou capitalistique entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est à noter que les entités du Groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent effectuer des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneurs de marché, conseillers, courtiers ou banquiers pour ces instruments, ou être représentées au sein des Conseils d’Administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucun cas affecter l’objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap